Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4666 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION
Le conflit israélo-arabe est le nom donné aux relations tendues entre l'État d'Israël et les États arabes environnants, depuis la création d'Israël le 14 mai 1948. Il a eu pour points d'orgue sept conflits armés : la guerre de 1948, la guerre de Suez en 1956, la guerre des Six Jours en 1967, la guerre d'usure en 1967, la guerre du Kippour en 1973, la première guerre du Liban en1982, et la seconde guerre du Liban en 2006.
Ce conflit occupe une place majeure dans la géopolitique du Proche-Orient, où plusieurs problématiques l'accompagnent : l'instabilité de la région (due à la non-reconnaissance de l'État d'Israël par l'ensemble du monde arabe et à la frustration des pays arabes devant leurs défaites successives), le contrôle par Israël des lieux saints de Jérusalem (villesacrée des trois monothéismes) et le contrôle par Israël du bassin du lac de Tibériade (importante ressource d'eau potable).
Cette guerre est-elle une guerre religieuse ou plus précisément une guerre géopolitique ? Quels processus sont adoptés par les grandes puissances du moment pour apaiser les tensions, et faire que les états Arabes et l’état d’Israël puissent cohabiter ensemble.
Dans unpremier temps nous allons parler de l’origine du conflit et des différentes batailles qui s’en suivent. Puis dans un second temps nous essayerons de savoir si les grandes puissances ont intervenues et si leur intervention a servi à réconcilier ces deux blocs.

De nombreux facteurs ont fait de la Palestine le lieu du conflit numéro un de ces guerres israélo-arabes.
 L’antisémitisme qui régnait enEurope au XIXe siècle (particulièrement en Pologne et en Russie, où des massacres de juifs se sont répétés, mais aussi en France avec l’affaire Dreyfus) a entraîné la naissance du sionisme (mouvement nationaliste juif qui prône le retour à Sion, c’est-à-dire à Jérusalem, pour y ressusciter l’antique Etat d’Israël, dont les juifs avaient été chassés par la force).
Le grand journaliste ThéodoreHerzl a joué un rôle déterminant dans le développement de ce mouvement, grâce à son livre L’État Juif.
Ce mouvement s’est aussi étendu aux pays musulmans, où la situation des juifs, considérés comme sujets de seconde zone ("Dhimmis"), était souvent précaire.
 Le mouvement sioniste ne concernait qu’une partie des juifs, ceux qui voyaient dans le judaïsme une nation. Quant aux autres juifs, ilsconsidèrent le judaïsme comme une religion, et leur pays natal (France, Allemagne, Angleterre, etc.) comme leur seule patrie.
 La déclaration Balfour de 1917 qui, toujours pendant la première guerre mondiale, promet la création d’un « Foyer national juif » en Palestine. Cette notion qui n’impliquait pas nécessairement un Etat était extrêmement vague. Mais elle supposait nécessairement la possibilitépour les juifs d’y trouver asile.
Il y eût ensuite la désintégration de l’empire ottoman. Allié des puissances centrales durant la première guerre mondiale cet empire fût vaincu et, conformément aux accords secrets Sykes-Picot de 1916, la France et l’Angleterre se partagèrent les dépouilles de l’empire ottoman, ainsi l’Angleterre obtint-elle la Palestine, la France la Syrie-Liban, etc.
On peutvoir dans ces trois facteurs les origines du conflit israélo-arabe. En effet, les accords de 1916 allaient permettent à l’Angleterre et à la France d’étendre leurs empires coloniaux au Moyen-Orient, en 1920 par les différents traités de paix. De plus, conformément à la déclaration Balfour de 1917, les Juifs commencent à immigrer en plus grand nombre en Palestine, surtout dans les années trente àcause de la politique antisémite d’Hitler.
L’Angleterre, fût chargée de régler cette question puisqu’elle reçut le mandat palestinien de la SDN, pour lui permettre d’appliquer la déclaration Balfour, sur le Foyer national. Mais elle dût alors faire face d’une part au sionisme Juif et donc à l’immigration des sionistes et d’autre part à la volonté d’indépendance des Arabes de Palestine (en effet...
tracking img