Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (622 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qui sommes-nous pour juger de la dignité d'une vie ? Celui qui choisit de partir debout, en disant au revoir à ceux qu'il
Mais pourquoi ne pas poursuivre dans cette logique d’assistance, et œuvrerpour la mort lorsque plus rien ne peut être fait pour la vie ?
Comment expliquer que la société, pourtant imprégnée de notre culture judéo-chrétienne, s'exprime à 90 % dans les sondages pour uneloi légalisant l'euthanasie ? Tout simplement parce que chacun peut témoigner, dans sa famille ou ses proches : de l'hypocrisie sur l'euthanasie clandestine, pratiquée chaque jour dans le secret desmaisons ou le silence des hôpitaux ; des risques et des inégalités des citoyens face à la mort.
La France, pays des droits de l'homme, sera-t-elle la dernière démocratie européenne à accompagner dansla dignité la fin de vie de ses habitants ?
Atteinte depuis huit ans d’une tumeur rarissime au détriment du nerf optique qui la défigurait et lui infligeait d’intenses souffrances, Chantal Sébires’est éteinte, quelques jours après que sa demande d’euthanasie active a été rejetée par le tribunal de grande instance de Dijon. C’est peu de dire que le cas de cette ancienne institutrice de 52 ansaura défrayé la chronique contemporaine, médiatique et politique. Au-delà des questions éthiques soulevées par la revendication d’une euthanasie active cautionnée par l’Etat, sur lesquelles on neprétendra pas avoir de réponse définitive, la conception même du débat républicain est mise à mal.
Le droit de choisir…
Le thème du suicide assisté dérange dans un pays où, malgré le débat ouvert parl'affaire Humbert, le législateur n'a même pas le courage d'aborder avec franchise la question de l'euthanasie.
Face à vous aujourd’hui, nous plaidons. Nous plaidons en faveur de la liberté dechoix, celle de nous tous face à la mort. Car si la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 stipule que « tous les êtres- humains naissent libres et égaux », elle reste muette sur le...
tracking img