Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'art

Introduction

Le terme art s'entend de deux manières :
Art signifie technique et procédé technique. C'est le sens ancien que l'on retrouve par exemple dans l'expression : « Les règles de l'art ». (cf cours technique)
Art signifie activité de création engendrant des œuvres dont la finalité est le beau en art classique et tout à fait autre chose en art contemporain.
Dèslors la question de l'art renvoie au moins à deux éléments. D'une part il s'agit de déterminer ce que signifie créer. D'autre part il s'agit de préciser ce que l'on entends par la notion de beauté.

La question de la création
1) Approche générale.

D'une façon générale on peut envisager l'idée de création à travers deux modèles :
La création dans un sens absolu. On parle alors decréation ex nihilo (de rien) dont on trouve le principe dans la genèse. D'un néant une puissance absolue fait surgir toute chose. Et cette puissance ne peut être que celle de Dieu autrement dit l'artiste n peut pas créer de cette façon.
La création au sens démiurgique du terme. Cela signifie mise en ordre ou mise en forme déterminée d'une réalité première déjà existante. C'est le principe del'artisan par exemple le potier. Dans ce cadre, l'action de l'artiste artisan consiste à imprimer dans la matière de forme qu'il désire. Toute la création artistique est une mise en ordre ou une mise en forme de quelque chose qui existe déjà. Par exemple l'écrivain raconte son histoire en utilisant des mots qui existent déjà.

2) Production et création.

Considérer l'art comme créationoblige à établir des distinctions entre cette manière spécifique d'engendrer un objet singulier nommé « œuvre d'art » et la production d'artefacts ordinaires, plus précisément il y a 2 différences :
Une différence quantitative : l'œuvre d'art se caractérise par son unicité. La détruire c'est la perdre absolument dans ses qualités propres. L'artefact ordinaire est fabriqué en masse car il vise àremplir une fonction qui justifie qu'on le fabrique. Dès lors on en fait des séries dont les éléments sont interchangeables puisqu'ils servent tous à la même fonction.
Une différence qualitative : l'œuvre d'art à pour finalité le beau du moins en art classique. L'artefact ordinaire a pour finalité l'utile c'est à dire à l'usage définie par sa fonction. En sens l'œuvre d'art est belle et inutile.La question du design

Le design est une pratique qui vise à mélanger le beau et l'utile. Il s'agit d'inclure une exigence esthétique au sein d'un artefact ordinaire.
Définie ainsi, le design est une pratique bâtarde par rapport à l'exigence de l'art classique. Il mélange ce qui est et ce qui doit être séparé., à savoir le beau et l'utile sauf dans les arts secondaires. Maisparadoxalement cette bâtardise n'en fait pas pour autant une pratique pertinente dans le cadre de l'art contemporain.
De fait, le designer est limité dans sa pratique se voulant créatrice par la fonctionnalité de l'objet. Il doit nécessairement la respecter. Le designer a seulement pour tâche de rendre beau l'utile afin de vendre mieux et plus cher.
La création artistique exige une liberté complète qui secontre fou de la fonctionnalité de l'objet. L'artiste contemporain manifeste sa liberté créatrice en jouant sur le non respect de la fonctionnalité de l'objet.
Ex : On créer une œuvre d'art par détournement de l'objet, on sort un objet utile de son contexte fonctionnel et on en fait ainsi une œuvre → la fontaine de Duchamp.
On créer une œuvre d'art par destruction de l'objet utile →Chopin's Waterloo d'Arman.
La création artistique par compression d'objet → les sculptures de César.

Les principes de la création

On considère que la création artistique est une mise en forme de ce qui existe déjà. Il s'agit de préciser à quels principes cette mise en forme obéit sachant qu'il y a deux façons de la concevoir.

a) L'art comme imitation de la nature

La création...
tracking img