Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
■ Questions
PRÉPARATION

m Question

1

Ce que l’on vous demande
• En travail préliminaire, répertoriez sur un tableau à trois colonnes les composantes de ces scènes : thème, situation, personnages – nombre et identité, rapports entre eux –, registre, évolution de l’action, rôle du spectateur… • Cherchez les éléments que vous retrouvez dans ces trois scènes. • Classez ces éléments etdéfinissez-les. Justifiez votre réponse par des références précises aux textes.
©HATIER

m Question

2

Ce que l’on vous demande
• « Complicité » signifie participation (ici : à l’action), connivence (entre deux personnes : ce peut être entre l’auteur, les personnages et le spectateur), lien. • Normalement, au théâtre, le spectateur est dans le noir et, par convention, n’a plus d’existence (lavie est sur scène). Mais il arrive qu’il « participe » un peu à l’action, ou que, au moins, il soit lié à un des personnages, c’est-àdire qu’il ait des informations que certains personnages n’ont pas, qu’il soit dans la confidence et voit ce que certains personnages ignorent. Il occupe alors une position privilégiée. • Dans ce domaine, la double énonciation au théâtre est importante.

La doubleénonciation au théâtre
Au théâtre, le discours est marqué par une double énonciation : les personnages se parlent entre eux mais ils parlent aussi à l’intention du public. Mais en général, le public n’entre pas, n’intervient pas dans le dialogue qui se déroule sur scène entre les personnages, exception faite du cas des apartés et du monologue.

Le monologue, la tirade et l’aparté
• Lemonologue est un discours prononcé par un personnage qui est ou se croit seul. Spécificité du monologue : au théâtre, l’une des conventions veut que les personnages sur scène ignorent le spectateur laissé dans l’ombre, totalement séparé de la scène et de ce qu’il s’y passe. Le monologue peut rompre avec cette convention, car le personnage peut s’adresser au public. En tout cas, les seuls auditeurs d’unmonologue sont le public (et parfois un personnage caché ; le personnage qui monologue n’est pas au courant de la présence de celui-ci). • La tirade est une longue réplique qu’un personnage dit d’un trait à un autre personnage. La tirade ne rompt pas avec la convention théâtrale mentionnée ci-dessus. • L’aparté est une brève réplique ou un mot qu’un personnage se dit à lui-même, en présenced’autres personnages, et adressé aux seuls spectateurs. Il dévoile des sentiments secrets, informe le spectateur et crée une complicité du personnage avec le public. Il peut provoquer le comique.
©HATIER

• Cherchez en quoi la situation du spectateur de ces scènes est privilégiée : que sait-il ? Qu’entend-il ? Que voit-il que certains des personnages ne savent ? n’entendent ? ne voient pas ? Avec quelpersonnage s’établit sa complicité (involontaire) ? Par quel moyen s’établit cette complicité (aparté, monologue, obscurité, vision « panoramique », ambiguïté des mots…) ? • Vous avez intérêt à prendre chaque scène l’une après l’autre ; faire une synthèse serait difficile.

CORRIGÉ DES QUESTIONS

m Question 1 • Les trois scènes ont des points communs tant du point de vue des personnages que dela situation et du thème qu’elles traitent. Leurs registres, quoiqu’un peu différents, présentent aussi des ressemblances. • Il s’agit dans les trois cas d’une scène de séduction : Dom Juan tente de séduire deux paysannes, le Comte du Mariage de Figaro fait sa cour à celle qu’il croit être Suzanne, Cyrano adresse une demande de baiser à Roxane. • Par ailleurs, dans chaque scène, les personnagesjouent un rôle ambigu, ont une identité double ou sont déguisés : Dom Juan est l’amoureux de Mathurine, mais aussi celui de Charlotte ; Cyrano parle au nom de Christian ; la Comtesse a pris l’identité de Suzanne. Ces rôles équivoques soutiennent une scène de tromperie – c’est en effet le thème commun de ces scènes – : Dom Juan par son double jeu trompe les deux paysannes en leur faisant croire...
tracking img