Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1884 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’économie doit-elle être régulée par l’Etat ou par le Marché ?


Etant donnée la crise financière auquel font face les Etats-Unis depuis 2007 qui à depuis des répercutions sur le monde entier, et l’annonce récente de nationalisation « déguisée » de certaines grandes banques (Fannie Mae et Freddie Mac) et compagnies d’assurances américaines comme la AIG, on est en droit de se poser laquestion de savoir si le marché est toujours l’outil de régulation de l’économie.

Etymologiquement, l'économie est l'art de bien administrer une maison, de gérer les biens d'une personne, puis par extension d'un pays. Pour la réguler, c’est-à-dire permettre son bon fonctionnement, deux thèses s’opposent : la première celle des économistes classiques est la régulation par le marché, l’autre celle deskeynésiens est la régulation par l’Etat.

Ainsi l’économie doit-elle être régulée par l’Etat ou par le Marché ?

Après avoir étudié comment le marché est censé assurer la régulation de l’économie (I) nous la confronterons avec la thèse opposée, celle reposant sur l’Etat (II).

I La régulation par le marché

Par définition, le marché est le lieu de rencontre entre l’offre et la demande quipermet d’aboutir à un échange après détermination d’un prix. Ce lieu peut être réel ou abstrait localisé ou non en un lieu précis.
Ce mode de régulation est soutenu par les économistes libéraux classiques comme Adam Smith, Jean-Baptiste Say et David Ricardo.

A) Les principes de la régulation par un marché concurrentiel

Les intervenants sur le marché sont chacun animés d’un égoïsme qui lespousse à vouloir obtenir un bien de façon rentable. Ainsi, cette régulation est basée sur l’existence d’une main invisible, selon Adam Smith, qui régule de façon à obtenir un prix d’équilibre. L’Etat n’intervient que pour veiller aux respects des règles du marché, on parle d’Etat gendarme.

Cependant, la formation de ce prix d’équilibre suppose un certain nombre de conditions : Premièrement,selon Walras, il doit exister une concurrence pure et parfaite c’est-à-dire une multitude d’intervenants de pouvoirs équivalents (Atomicité) et de produits destinés à un même usage (Homogénéité des produits), tout cela en laissant circuler les informations sur la qualité, la quantité, les prix, etc. (Transparence) et en permettant la libre entrée et sortie des intervenants (Fluidité). Cependant,cette concurrence n’est que théorique et dans la pratique n’est pas respectée notamment avec les monopoles.

Afin de permettre la fixation d’un prix d’équilibre, il est nécessaire de mettre en relation deux entités ayant des intérêts opposés : l’Offre et la Demande .

A court terme, la loi de l’offre et de la demande est prédominante. En effet lorsque la demande est supérieure à l’offre, lesprix augmentent, ce qui provoque par la suite le retirement de certains demandeurs rétablissant ainsi l’équilibre entre les quantités offertes et les quantités demandées. Inversement, lorsque l’offre est supérieure à la demande, les prix baissent pour atteindre l’équilibre. Ainsi à court terme, les ajustements se font par les prix.
A long terme, ils se font par les quantités, du fait de lapression concurrentielle, les offreurs non compétitifs et les demandeurs non solvables sont exclus.

Le prix est en effet la variable qui guide les agents économiques dans leur décision. Pour les ménages, leurs dépenses sont réparties en fonction de celui-ci étant donné leur contrainte de revenus et leur désir de maximiser leur satisfaction. Pour les entreprises dont le but est de réaliser un profit,elles vont par conséquent maximiser les possibilités de prix élevés et minimiser les coûts.

B) Les limites de la régulation par le marché

Cependant, la régulation par le marché souffre de certaines limites notamment en ce qui concerne les conditions de concurrence pure et parfaite. En effet, le marché concurrentiel aboutit à une concentration des entreprises ainsi le pouvoir se déplace...
tracking img