Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2207 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
‘‘

SPÉCIAL POURIM
Jeudi 20 Mars-13 Adar2-Jeun d’Esther 5h19-19h43

Entrée de Chabbat Tsav: 18h47 Sortie de Chabbat: 19h54 (Horaires de Paris)

Nefesh Yehudi
La feuille de l’étudiant—————––
POURIM: Jusqu’à confondre BÉNI EST MORDÉKHAÏ, MAUDIT EST HAMANE!
En ce qui concerne le festin du jour de Pourim il est écrit : « Hayav Inich lévassoumé ad délo yada beyne Arour Hamane léBaroukhMordékhaï - Un homme a l’obligation de s’enivrer à Pourim jusqu’à ce qu’il confonde « Arour Hamane » (maudit est Hamane) et « Baroukh Mordékhaï (béni est Mordékhaï) ». Le Béour Halakha rapporte le H’ayé Adam qui explique : Tout le miracle ayant été réalisé avec du vin, les sages nous ont donc ordonné de nous enivrer ou tout au moins de boire plus que d’habitude afin de commémorer le grand miracle.Cependant celui qui sait que l’alcool va entraîner une négligence dans les Mitsvot comme Nétilate Yadayim, les Brakhot (bénédictions), le Bircat Amazone(Bénédictions finales après le festin), ou qu’il risque de ne pas faire Minh’a et Arvite, ou de se comporter avec frivolité : il est préférable qu’il ne boive pas… Quel est le sens de cette Mitsva de s’enivrer à Pourim ? Dans le Michna Broura il estécrit que « Arour Hamane » (maudit est Hamane) fait référence à la chute brutale d’Hamane, qui a constitué une grande vengeance contre lui et « Baroukh Mordékhaï » (béni est Mordékhaï) concerne la bénédiction divine que Mordékhaï reçut et qui lui permit d’accéder à la grandeur. Avant de boire, il faudra donc remercier Hachem pour ces deux bontés et continuer à Le remercier dans la joie jusqu’à ce quel’on en vienne à ne plus distinguer entre les deux bontés que sont : la chute d’Hamane et l’élévation de Mordékhaï. (Michna Broura 695-1-4) 1°) Le Rav Friedlander dans son Sifté H’ayim s’interroge sur cette étonnante mitsva : Il est écrit dans le Choulh’ane Aroukh (dans une autre Halakha (690-15)) qu’à la fin de la lecture de la méguila il faudra dire : « Arour Hamane(maudit est Hamane), BaroukhMordékhaï(béni est Mordékhaï), Aroura Zerech(maudite est Zerech, la femme d’Hamane), Béroukha Esther(Bénie est Esther), Arourim kol aréchayim(maudits soient les impies), Béroukhim kol aTsadikim(bénis soient les justes) Végam H’arbouna(et aussi H’arbouna :ennuque du roi) de mémoire bénie ». Si nos Sages ont institué de conclure ainsi la Méguila c’est qu’il s’agit de l’essentiel de du message dePourim qu’il faudra graver dans nos esprits : Mordékhaï est béni et Hamane est maudit. Ainsi on peut se demander pourquoi d’autre part nos Sages ont institué de boire au festin au point de confondre Béni est Mordékhaï et Maudit est Hamane: ces deux Halakhot (lois) semblent se contredire !? Il existe un Midrach très étonnant qui contient la clé pour comprendre en profondeur le sens de la Mitsva deboire à Pourim. Il est écrit dans Béréchit Raba (2-5) : « Rabi Abahou a dit : au début de la création du monde, Hakadoch Baroukh Hou a regardé les actes des Tsadikim(justes) et les actes des Réchayim(méchants)… mais moi (dit Rabbi Abahou) je ne savais pas lesquels Il préférait. Cependant sachant qu’il est écrit : ’ Et D… vit que la lumière était bonne… ’ et que la lumière fait référence aux Tsadikim,cela montre que ce sont les actes des Tsadikim(justes) qu’Il aime et non ceux des Réchayim (méchants) ». Comment comprendre que Rabi Abahou ait pu hésité, même un instant, sur les préférences d’Hachem entre les actes des Tsadikim et les actes des Réchayim ? Le Rav Friedlander explique ce Midrach grâce à un principe que nous ont révélé nos Sages au sujet du fonctionnement du monde depuis lacréation.

Le but de la création est le Kidouch Hachem, c'est-à-dire faire honneur au nom d’Hachem comme il est dit dans Yéchaya (43-7) : « Tous les Tsadikim, appelés par mon nom, et tout ce que j’ai créé c’est pour mon honneur que je l’ai fait… » (expliqué par Rachi). Ainsi, puisque c’est le but de la création du monde alors TOUT doit forcément déboucher sur du Kidouch Hachem, que ce soient les...
tracking img