Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2621 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:frame} {draw:frame}
Le Tibet : Quels enjeux pour la Chine ?
{draw:frame}
{draw:frame}
{draw:frame}
Plus d’un an après le contexte international des jeux olympiques et les différentes émeutes et mobilisations provoquées par le passage de la flamme olympique partout dans le monde afin de dénoncer le traitement du peuple tibétain et les violations des droits de l’hommecommises par la Chine populaire, il paraît aujourd’hui important de revenir sur la question de la situation du Tibet face à la Chine.
Restée assez méconnue jusqu’en 2008 l’histoire du Tibet et ses relations avec la Chine sont aujourd’hui davantage relatées par les medias. En effet pour beaucoup, avant 2008 le Tibet était un Etat indépendant, il a fallu attendre les récents événements pour que l’onpuisse comprendre que le Tibet n’est en réalité pas indépendant. Le Tibet a toujours à travers l’histoire suscité les convoitises des grandes puissances de la Grande Bretagne en passant par l’Inde ou encore la Chine, mais depuis son invasion par la Chine en 1950 et la signature d’un accord en 17 points en 1951, le Tibet constitue une région autonome de cet Etat. Néanmoins beaucoup de ses habitantsont fui, suivant le chemin du Dalaï Lama car préférant ainsi l’exil à la dépendance.
Aussi depuis la fin des années 1990, la Chine a accru son emprise sur le Tibet, en développant économiquement la région et en y encourageant l'installation de Chinois. Mais les revendications tibétaines ne se sont pas tues, la diaspora tibétaine n’a pas perdu l’espoir de voir un jour le Tibet libre ou du moinsd’obtenir le respect de son autonomie, notamment culturelle et beaucoup continuentà œuvrer en ce sens par différents moyens en s’appuyant notamment sur de nombreuses associations formées à cet effet partout dans le monde.
Cependant la Chine comme le précisent les spécialistes n’est pas prête à lâcher le Tibet, la question est alors pourquoi ne cède-t-elle pas ? Pourquoi le pays le plus peuplé dumonde reste-il autant attaché à cette région de l’Himalaya ? Pourquoi la Chine est-elle prête à noircir son image sur le plan international, à ce mettre à dos les pays occidentaux ?
La communauté internationale est au départ restée assez passive face a l’attitude de la Chine envers le Tibet et c'est finalement l'ONUqui prendra position pour la première fois à la fin des années 1950, a traversplusieurs rapports qui reconnaissent que la Chine a violé ses accords internationaux et a commis un génocide. En 1959, l'Organisation internationale adopte une première résolution dans laquelle elle se déclare préoccupée par la question des droits des Tibétains. L’année 1989 marquera un tournant et une prise de conscience lorsque le Dalaï lama reçoit le Prix Nobel de la Paix. Finalement en 2008 denombreux Etats prennent part au débat a l’occasion de l’organisation des jeux olympiques à Pékin.
A l’heure où la population mondiale semble s’intéresser à la question du Tibet il paraît important ici de réfléchir sur les enjeux que représente le Tibet pour la Chine.
Ceci permettra notamment de savoir si la Chine peut apporter des réponses claires aux différentes questions qui lui sont poséesnotamment par l’Union Européenne ou les Etats Unis ou différentes organisations internationales afin, si cela est possible, delégitimer son attitude face au Tibet. Cette réflexion pourra également permettre d’apporter des explications sur les raisons que donne le gouvernement chinois sur le combat qu’il mène pour conserver le contrôle du territoire tibétain,et enfin les différentes explicationsauront le mérite de pouvoir définitivement fixer les tibétains sur l’avenir de leur région et sur l’espoir d’obtenir un jour l’indépendance du Tibet.
La problématique centrale est alors ici la suivante : Quels sont pour la chine les enjeux du maintien de son contrôle sur le territoire tibétain ?
Pour répondre à cette question il sera nécessaire de procéder en deux parties, puisque en...
tracking img