Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1164 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le naturel, le vrai, celui du théâtre, est la chose la moins naturelle du monde
Introduction :
Le théâtre est le "monde de l’irréel" Le théâtre est un spectacle qui doit paraitre vivant pour intéresser le spectateur. Pour Diderot, un bon acteur est celui qui sait garder la tête froide et qui n’est jamais réellement ému car le vrai au théâtre n’existe pas, ce n’est qu’une convention.Les moyens d’expression au théâtre sont variés. Il y a bien sûr le dialogue mais aussi le décor, les costumes. Ceux-ci créent l’illusion qui transporte le public hors de sa vie quotidienne, hors de la réalité.
Le comédien qui feint les émotions qu’il "ressent " Dans le théâtre de l’absurde, le comédien doit feindre les émotions qu’il "ressent". Le comédien doit donc réussir à persuaderle spectateur de ce qu’il ressent. Les émotions, dans une pièce de théâtre, sont choisies et écrites par l’auteur. Le plus souvent, on les retrouve dans les didascalies. Le comédien n’a qu’à les représenter, telles que l’auteur les a écrites. Ce n’est donc pas lui qui éprouve ces sentiments, il n’en est que le support, le mannequin. Dans Le Malade imaginaire, une comédie-ballet de Molière, Argan,qui joue le rôle de ce fameux "malade", ne cesse de clamer haut et fort qu’il est malade. Il joue son rôle à la perfection, car même les autres personnages de cette pièce pensent que celui-ci souffrent réellement. Le spectateur, en remarquant que ces autres personnages croient à la maladie d’Argan, n’ont d’autres choix que d’y croire à leur tour, alors qu’Argan ne fait que réciter et jouer encoreet encore les dialogues, monologues et didascalies de l’auteur.
Le langage qui est inventé par l’auteur
Le décor et les objets
Le théâtre est le_ monde du spectacle mais la différence qui existe entre cette représentation et la réalité peut permettre au dramaturge de mettre en scène la réalité. Comme l’écrit Giraudoux, le spectacle théâtral se situe bien dans l’irréel, mais,dans cet espace qui stimule l’imagination du spectateur, c’est le réel qui attire ce spectateur.
_
Cependant, le théâtre dévoile aussi des sentiments réels. Nous avons donc vu que le théâtre était le "monde de l’irréel". En approfondissant, nous voyons que le théâtre dévoile aussi des sentiments réels. Le théâtre de l’absurde nous y aide grâce à des caricatures qui sont un refletfidèle de la vie et au théâtre en lui-même qui est lui aussi un reflet de notre vie.
L'artifice au service du réel Très difficile de représenter le réel car on n'est jamais objectif. L'auteur peut utiliser la pièce afin de mettre en scène une réalité (défaut par exemple) en grossissant les traits, en insistant sur le ridicule, sur l'absurde. Il est très difficile au théâtre de représenter leréel car nous ne sommes jamais objectifs lorsque nous parlons de notre vie quotidienne et de notre société. L’auteur peut utiliser sa pièce de théâtre pour mettre en scène une réalité qui sera le plus souvent un défaut de la société, en grossissant les traits et en insistant sur le ridicule, l’absurde. Nous retrouvons cette façon de faire chez Molière, dans plusieurs de ces œuvres, comme L’Avarepar exemple. En effet, dans cette pièce, Molière dénonce principalement l’avarice du riche Harpagon, mais aussi son égoïsme, sa tyrannie domestique et son sexisme. En grec ancien, Harpago signifie "grappin" et arpax signifie "rapace". C’est à travers de ce personnage que Molière arrive à faire passer son message. Nous pouvons donc dire que l’irréel est au service du réel car il évite de fairepasser ces messages directement et les fait passer dans un univers irréel et comique qui enivre le spectateur et le sort de son quotidien.
Un reflet fidèle de la vie et du monde qui nous entourent La caricature est tout de même un reflet fidèle de la vie et du monde qui nous entourent. En effet, lorsque l’on prend une pièce de théâtre, on peut voir que tout est légèrement grossi et...
tracking img