Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4231 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre II : Le pouvoir dans l’Etat.

I. L’origine de la souveraineté.

La théorie relative à l’origine de la souveraineté.

L’existence de l’Etat se manifeste à l’occasion de l’exercice de son pouvoir, lequel est souverain par nature. Cette « souveraineté-puissance » traduit le pouvoir de l’Etat, lequel est un élément de pur fait. Mais on s’accorde à reconnaitre ce pouvoir del’Etat, il paraît possible de s’interroger sur sa légitimité : d’où provient ce pouvoir ? Qu’est-ce qui justifie l’existence de pouvoir au sein d’un groupe particulier. D’où le pouvoir de l’Etat tire-t-il sa légitimité ? Si cette question renvoie une nouvelle fois l’idée de souveraineté, il ne s’agit plus de la « souveraineté-puissance », mais de la « souveraineté-légitimé ».

L’idée de « souverainetélégitimé » suppose que le pouvoir de l’Etat tire son origine d’un certain ordre des choses. La toute-puissance de la structure étatique ne se comprend que parce qu’elle est conforme aux constructions juridiques en vigueur dans une société à un moment donné. Il faut alors justifier la souveraineté de l’Etat.

S’il existe des gouvernants, il existe aussi, par la force des choses des gouvernés.« Le pouvoir de commander sous la sanction de la contrainte qu’exercent les gouvernants, est-il légitime ? Lui doit-on obéissance ? S’il est légitime et si on lui doit obéissance, pourquoi en est-il ainsi ? » 2 réponses : soit cette souveraineté est issue des hommes eux-mêmes, soit au contraire, elle trouve son origine à l’extérieur de ceux-ci. Extérieure aux hommes, la souveraineté est alors d’originespirituelle, issue de Dieu lui-même ; intérieure aux hommes, la souveraineté se laïcise et sécularise.

La souveraineté de droit divin.

Ces théorie sont les plus anciennes, ce n’est qu’au XVIIème siècle que les philosophes commencèrent à poser les bases d’une société dénuée de fondements d’ordre spirituel.

Les conceptions mythiques ou religieuses

Les conceptions hébraïque et islamiquePour la religion juive, l’homme doit obéissance à Dieu et la féliciter du croyant résulte de cette situation, vison que l’on retrouve dans la Bible et notamment dans le livre de JOB qui ne cesse de louer son Seigneur. Le peuple juif obéi à Dieu qui les a protégés en Egypte ; « peuple de Dieu », ils attendent le retour du Messie et l’avènement de la nouvelle Jérusalem. Vision qui survit aucœur de cette population dispersée au cours des siècles au sein des nations et n’évolue qu’en 1948 avec la naissance du sionisme qui va permettre de donner une réalité matérielle à cette perspective qui n’était qu’alors que spirituelle.

La doctrine islamique de la souveraineté ne s’éloigne du modèle théocratique. Chantebout dit que « la civilisation musulmane traditionnelle ignore à la foi l’Etatet l’Eglise, mais est pourtant régie par un modèle théocratique. La seule réalité politique reconnue, c’est la communauté des croyants, l’Umma qui a vocation à s’étendre au monde entier. ». Ainsi celui qui possède le pouvoir, ne le possède qu’en vertu de la volonté de Dieu et chacun doit obéissance au calife choisi par Dieu. « O vous qui croyez, obéissez à Allah ! Obéissez l’Apôtre et à ceuxd’entre vous qui détiennent l’autorité », en retour les titulaire du pouvoir possèdent l’obligation morale de consulter les croyant avant de prendre des décisions politique.

A. Les constructions catholiques

Théorie qui fait aussi de Dieu la source de tout pouvoir.

Origine divine du pouvoir

Vision catholique qui fait de Dieu le seul titulaire de tout pouvoir, idée présente dans la bouche duChrist qui rétorque à Pilate « tu n’aurais aucun pouvoir contre moi, s’il ne t’avait été donné d’en haut ». Saint Paul, omni potestas a deo, pas de pouvoir qui ne vienne de Dieu. Auquel St Thomas rajoute, omni potestas a deo per populum, par le peuple qui passe par l’absence de révolte du peuple. Ainsi, si le pouvoir est bien d’essence divine, son organisation t matérielle repose, elle,...
tracking img