Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 Pour véhiculer leurs idées, la plupart des philosophes ou des grands penseurs ont pratiqué différents
genres littéraires, souvent au gré de leur sensibilité ou du public qu’ils cherchaient à toucher. Certains auteurs,
comme Voltaire ou Diderot, se sont plu à composer des contes philosophiques pour enchanter un public
féminin fréquentant les salons et avide d’histoires croustillantes.D’autres ont préféré des ouvrages plus directs,
souvent par souci de rigueur et de concision. La Fontaine, célèbre auteur de fables, qui fait partie de la
première catégorie, s’est exprimé en ces termes à propos de son oeuvre: « je ne doute pas que vous ne
regardiez favorablement des inventions si utiles et tout ensemble si agréables ». Cette prière, adressée au
dauphin, est, pour lui, une façonde se demander si les oeuvres à caractère argumentatif peuvent à la fois plaire
et instruire. Autrement dit, les récits engagés sont-ils un moyen d’enseigner à la fois efficace et distrayant ?
Pour répondre à cette question, nous verrons tout d’abord en quoi certains aspects de l’écriture inventive
peuvent parfois amoindrir la portée d’un message, puis nous démontrerons que, dans la plupart descas, elle
est un excellent support à la diffusion du savoir et des idées.
Il faut admettre que l’écriture d’un roman, d’un conte ou de tout autre récit oblige parfois à répondre à de
nombreuses exigences au sens où elle impose des objectifs dont les enjeux ne sont pas toujours en parfaite
harmonie.
En effet, la plupart des genres narratifs à finalité argumentative tendent àraconter des histoires dont la
portée symbolique peut parfois engendrer un sentiment de relative crédibilité. Certains écrits présentent des
personnages ou des situations quelque peu caricaturaux dont le lecteur peut estimer qu’ils ne correspondent à
aucune réalité tangible. Ainsi, les trois prophètes du conte de Voltaire intitulé Le Taureau Blanc sont présentés
comme des êtres trop rapidementblasés, et leur défiance envers les bienfaits octroyés par l’ange Ituriel se
révèle forcément excessive. Peut-on croire qu’ils puissent aussi promptement préférer la vie certes simple et
libre des bûcherons à l’abondance qui leur a été offerte et dont ils ont semblé jouir jusque-là avec bonheur ?
Pour mieux servir sa morale, Voltaire n’hésite pas à forcer le trait et ses contes confinent parfois à lacaricature.
Que penser du dénouement de L’Ingénu et de la maladie subite de Mlle de Saint-Yves ? Peut-on imaginer un
instant qu’une femme, aussi pieuse soit-elle, puisse se laisser mourir pour une faute dont elle a été pardonnée
à l’avance ? L’auteur paraît alors plus enclin à céder au plaisir de s’essayer à un topos littéraire que de
proposer une réflexion sur la question de la culpabilité.En fait, tout écrivain est avant tout un artiste, et en tant
que tel, il résiste difficilement à la tentation de montrer l’étendue de son talent.
Bien sûr, on pourra rétorquer que nombre d’auteurs choisissent d’ancrer leurs récits dans une réalité
historique parfaitement identifiable, et parfois même après de nombreuses recherches documentaires. Des
écrivains comme Balzac ou Zolan’hésitent pas à accumuler une masse impressionnante d’informations sur les
sujets qu’ils traitent, ceci afin de répondre à un souci de vraisemblance tout à fait louable. Mais les questions
qu’ils abordent demeurent-elles pour autant invariables et universelles ? La souffrance et l’inconfort des
mineurs de fond évoqués dans Germinal sont-ils encore d’actualité aujourd’hui ? La misère, le chômage etl’instabilité sociale de notre monde contemporain nous semblent chargés d’une gravité autrement plus grande.
De la même manière, la critique des moeurs de la cour du roi Louis XIV, de l’hypocrisie des courtisans dont fait
part La Fontaine dans nombre de ses fables paraît beaucoup moins enthousiasmante que les frasques
« élyséennes » révélées par les journaux à scandale en vogue. On le...
tracking img