Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3716 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. MONNAIE ET CRÉDIT : LA CRÉATION MONÉTAIRE

A. Qu’est-ce que la monnaie ? P 46 D1 et 2 + p. 47 D3 et 4
La monnaie est : F Un intermédiaire des échanges,
F Une unité de compte,
F Une réserve de valeur.

Quelles sont ses formes ? p.48 D5 et 6 + p. 49 D7 et 8
La monnaie revêt actuellement trois formes :
 la monnaie divisionnaire, composée de pièces dont la valeurn’est plus déterminée par la quantité de métal qui les constitue ;
‚ la monnaie fiduciaire(du latin fiducia : confiance) qui regroupe les billets dont la valeur ne repose que sur un consensus social ;
ƒ la monnaie scripturale qui est une écriture en compte. Le chèque et la carte de crédit permettent l’utilisation de la monnaie scripturale mais ne sont pas des monnaies en soi. Cette forme demonnaie est la plus largement répandue dans les économies modernes.

Quels sont ses fondements ? p.50 D 10 et 11
La monnaie est une institution sociale : elle est ce que la société existante veut qu’elle soit. La monnaie a donc des fondements sociaux, c’est-à-dire que la valeur de la monnaie est fondée sur la confiance que lui accordent les individus. Cette confiance dépend bien sûr dupouvoir d’achat que représente cette monnaie. Ce pouvoir d’achat ne doit pas diminuer pour que la confiance soit durable. Comme cette confiance est partagée par tous les membres du groupe social, la monnaie est un instrument de lien social, de cohésion.
Compte tenu de son pouvoir économique, elle a un pouvoir politique : derrière l’échange monétaire se cachent des rapports de force.

B.Comment la monnaie est-elle créée ?
1. Quand on parle de création de monnaie, il s’agit de monnaie scripturale.
Monnaie scripturale : monnaie écrite, c’est-à-dire montant crédité sur un compte en banque.
Qui crédite le compte ? Le banquier.
En fonction de quoi ? En fonction de la confiance accordée au client qui emprunte.
Seulement la confiance ? Il s’agitde la confiance en un projet présenté par le client, projet qui fait l’objet d’un dossier avec des pièces prouvant qu’il s’agit d’une opération précise et cadrée.
A partir de quoi les banques prêtent-elles de l’argent ? 
Réponse fausse : les banques prêtent de l’argent à partir des fonds déposés dans leurs agences.
Réponse vraie : les banques prêtent de l’argent qu’elles ne possèdent pas.Comment font-elles ? Elles créditent le compte par manipulation informatique après l’étude du dossier du client.
— La création monétaire p. 51 D12 et 13 + p. 52 D14 et 15
Les principaux acteurs de la création monétaire sont : les banques de second rang, dites banques commerciales
(la banque de premier rang est la Banque centrale)
dans lesquelles pratiquement tous les ménages français ontun compte.

E Mécanisme de la création monétaire : à chaque fois qu’une banque accorde un crédit à un agent économique, il y a création monétaire car les moyens de paiement à la disposition de l’économie sont augmentés d’autant.

E Pourquoi parle-t-on de « création » ? Parce que les banques commerciales ont l’avantage(et prennent le risque) de prêter une monnaie qu’elles ne possèdent pas.On dit alors que lorsqu’elles accordent des prêts aux entreprises ou aux particuliers, elles ne le font pas à partir de leur encaisse(les dépôts, c’est-à-dire ce que les clients déposent à la banque), mais à partir de la confiance qu’elles accordent aux emprunteurs ; elles créent donc la monnaie qu’elles prêtent : ainsi « ce ne sont pas les dépôts qui font les crédits mais les crédits qui fontles dépôts ».

E En pratique, que font-elles ? Vu plus haut : Le responsable bancaire, une fois le dossier de prêt étudié et accepté, crédite le compte du client du montant demandé.

E Quel est le résultat de ces crédits ? Le fait d’accorder des crédits contribue à l’augmentation de la « masse monétaire » en circulation.

Masse monétaire : quantité de monnaie en circulation à l’intérieur...
tracking img