Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1823 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

Le siècle des lumières est celui de la contestation de tous les ordres établis . Il a su mettre en exergue le grand désordre dans la société européenne du XVIII siècle se cantonnait . Loin de s’arrêter à une remis en cause , il a aussi exprimer ses revendications dans le but d’amorcer l’avènement d’une société nouvelle . Il faudrait donc se demander quelles ont réellement été cescontestation , ces réclamations pour savoir en quoi elles ont pu déboucher sur l’amorce d’une société nouvelle.
Notre étude portera dans un premier temps sur les contestations et les revendication politiques et religieuses de ce siècle des lumières , pour ensuite s’attacher dans une deuxième partie , aux moyens utiliser par les philosophes des lumières pour contester et revendiquer. Et enfin ,dans un troisième temps , nous verrons qu’au delà d’une revendication , les philosophes des lumières vont faire l’amorce d’une société nouvelle idéale entre la réalité et l’imaginaire

La France du XVIIIème siècle est marquée par d’importants changements politiques et religieux . L’esprit qui souffla sur le XVIIIème siècle et finit par déclencher la Révolution Française de 1789 toucha toutel’Europe, qui dans sa cour parlait la langue des philosophes du siècle des Lumières.
Voila comment nous pourrions résumer l’engagement politique des philosophes des lumières .
Tout au long de ce siècle , les philosophes des lumières n’ont cessé de contester le régime politique Français .
Tout d’abord , leurs contestations ont portés sur l ‘inégalité entre les 3 ordres, à savoir le clergé , lanoblesse et le tiers état .
Comme le dit Voltaire dans son traite sur la tolérance «  Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères » .
Pour le philosophe du siècle des lumières qu’est Voltaire , ces 3 ordres n’ont pas lieu d’être puisque tous les hommes sont frères et donc sur le même piédestal
De plus , Montesquieu dans L’esprit des lois , conteste cette société ou les trois pouvoirssont rassemblés en un seul et même . Montesquieu revendique la séparation des 3 pouvoirs «  Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir , il faut que, par la disposition des choses , le pouvoir arrête le pouvoir » , sans laquelle l’absolutisme pourrait continué à régner.
Ainsi c‘est la critique des Lumières tout entière qui s‘attaque aux manifestations jugées les plus insupportables de l’absolutismemonarchique ,dans lequel le roi a tous les pouvoirs . Diderot dans son article Autorité va également s’y atteler . «  Aucun homme n’a reçu de la nature le droit de commander aux autres » . Le pouvoir du roi est donc illégitime et le fait qu’il possède le pouvoir législatif , judiciaire et exécutif l’est d’autant plus.
.

Les philosophes des lumières font également part de leur analyse sur lareligion . Ils mettent ainsi en cause ceux qui se prétendent transmettre la parole de D… et qui ne remplissent leurs préceptes que de dogmes et de superstition . Ils se battent notamment contre l’intolérance et les persécutions religieuses .
Voltaire , notamment a travers sa plume ne cesse de condamner , l’obscurantisme et les préjugés .
Dans son Traité sur la Tolérance , il exprime sesdifférentes approches sur ces croyances «  entre tous nos usages ridicules (…) que ceux qui allument des cierges en plein midi » .
Au bas des pamphlets , il signe «  écrasons l’infâme » , c’est-à-dire le prêtre fanatique et tous les dogmes religieux
Voltaire , encore lui , conteste le fait que la vrai croyance en D… n’existe plus car ceux qui doivent la transmettre ont faillit à leur tache comme il ledit dans un de ses épitres «  D… ne doit pas pâtir des sottises du prêtre » .
Et c’est ainsi qu’il revendique le retour vers une croyance sans dogmes et rites , une croyance essentiellement fondée sur D…


Qu’est-ce que les lumières? .
La métaphore de la lumière désigne le mouvement intellectuel critique , qui caractérise le...
tracking img