Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2797 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Héloïse, roman épistolaire, 1761.
• Le contrat social, essai de philosophie politique, 1762.
• Émile ou De l'éducation, traité d'éducation, 1762

Étapes et fondements de l'oeuvre autobiographique de Rousseau

• Les Confessions
• Les dialogues, Rousseau juge de Jean-Jacques
• Les Rêveries du promeneur solitaire, 1776-1778, publication posthume en 1782.
 
[pic]
 L'oeuvre critique de Rousseau

Discours sur les sciences et les arts, dissertation philosophique et morale, 1750.

Rousseau s'oppose aux idées développées par Voltaire dans les Lettres philosophiques et dans Le Mondain. Le Discours se compose de deux parties : dans la première, il convoque des exemples tirés de l'histoire de Sparte, d'Athènes et de Rome, puis de celle des états modernes. Ilconstate ainsi que le progrès aboutit à la corruption des mœurs d'une société. Dans la seconde partie, Rousseau apporte une explication théorique des faits précédemment constatés.

Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes, essai de philosophie politique, 1755.

Rousseau répond encore à une question posée par l'Académie de Dijon : "Quelle est l'origine de l'inégalité parmi les hommes; et si elle est autorisée par la loi naturelle." Selon lui, l'inégalité parmi les hommes naît essentiellement de la propriété, qui elle-même découle de l'évolution de l'homme et de son éloignement de l'état de nature. Cet état, évoqué dans la première partie du discours, doit être considéré comme ce qu'il est : une utopie, un état idéal dans lequel la nature humaine peut se développer dans toutesa perfection. Il s'agit donc d'une référence philosophique, non d'un repère historique repérable sur un axe temporel. L'homme originel est simple et

Julie ou La Nouvelle Héloïse, roman épistolaire, 1761.

Dans les Confessions, Rousseau se souvient de ses premières lectures : ce sont les romans d'amours laissés par sa mère. Ces lectures, faites avec avidité, font sur le jeune Jean-Jacquesune très forte impression. C'est, dit-il, le "temps d'où je date la conscience de moi-même". Plus tard, son imagination exaltée lui fait concevoir des objets propres à la fixer, et c'est ce qui l'aide à supporter les mauvais traitements de son maître, le graveur Ducommun. Mais parallèlement, Rousseau nourrit une grande méfiance à l'égard du genre romanesque, qui exalte de façon dangereuses lesillusions du lecteur, ou plus exactement de la lectrice, car le public romanesque est principalement féminin.
Pourtant, c'est le roman qui semble la forme la plus adaptée à un projet qui naît en 1756, alors que Rousseau vit retiré à l'Ermitage, auprès de Madame d'Epinay : son cœur aimant ne trouve pas d'objet où fixer son affection. Alors, il invente des êtres selon son cœur, deux jeunes femmes,l'une brune et l'autre blonde, l'une vive et l'autre douce, avec lesquelles il échangerait toute une correspondance. C'est ainsi que s'ébauche la Nouvelle Héloïse, et que les personnages de Julie, Claire et Saint-Preux s'élaborent. La forme épistolaire permet une multiplication des points de vue et une variété des voix, propres à créer une composition symphonique que devait apprécier Rousseau, parailleurs auteur d'un opéra.
L'héroïne, Julie d'Etanges, aime Saint-Preux, son précepteur. Cet amour est pur et vertueux, innocent selon la nature. La pureté des sentiments est également représentée par l'amitié qui unit les deux jeunes gens et Claire. Mais la société contrarie les amours innocentes : Julie doit épouser Monsieur de Wolmar, et malgré sa volonté de résister à ses sentiments, elle finitpar succomber. En effet, alors que la nature est franche, la société produit le mensonge et tolère l'adultère. Julie refuse ce mensonge social et se confie à son mari, qui la soutient et lui renouvelle sa confiance en rappelant Saint-Preux : dans la microsociété idéale de Clarens, la liberté, la vertu, le bonheur et la vérité règnent. Clarens est sans doute la réponse à l'aporie soulevée dans...
tracking img