Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le bourgeois gentilhomme.
Lucile, fille de M. Jourdain, et Cléonte sont amoureux l'un de l'autre. Nicole, servante de la famille Jourdain, et Convielle,valet de Cléonte, sont également amoureux. Cléonte croit avoir été trahi par Lucile; Covielle a les mêmes soupçons à propos de Nicole.
ACTE III, SCENE 10Cléonte, Lucile, Covielle, Nicole,
Nicole : Pour moi, j'en ai été toute scandalisée.
Lucile : Ce ne eput être, Nicole, que ce que je te dis. Mais levoilà
Cléonte : Je ne veux pas seulement lui parler,
Covielle: Je veux vous imiter.
Lucile: Qu'est-ce donc, Cléonte ? Qu'avez-vous ?
Nicole :Qu'as-tu donc, Covielle ?
Lucile : Quel chagrin vous possède ?
Nicole : Quelle mauvaise humeur te tient ?
Lucile : êtes-vous muet, Cléonte ?
Cléonte:As-tu perdu la parole, Covielle ?
Covielle : Que cela est Judas !
Lucile : Je vois bien que la rencontre de tantôt a troublé votre esprit.
Cléonte : Ah! Ah! On voit ce qu'on a fait.
Nicole : Notre accueil de ce matin t'a fait prendre la chèvre.
Covielle : On a deviné l'enclouure.
Lucile : N'est-ilpas vrai, Cléonte, que c'est là le sujet de votre dépit ?
Cléonte: Oui, perfide,ce l'est, puisqu'il faut parler; et j'ai à vous dire que vous netriompherez pas comme vous pensez de votre infidélité, que je veux être le premier à rompre avez vous, et que vous n'aurez pas l'avange de me chasser. J'aurai de lapeine, sans doute, à vaincre l'amour que j'ai pour vous, cela me causera des chagrins, je souffrirai un temps; mais j'en viendrai à bout, et je me percerai
tracking img