Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans "Les Ponts" (texte B), Arthur Rimbaud met un terme à sa vision par cette phrase : "-Un rayon blanc, tombant du haut du ciel, anéantit cette comédie".

En vous appuyant sur les textes du corpus , et les poèmes que vous avez lus ou étudiés en classe, vous vous demanderez si la poésie nous éloigne du réel ou nous fait mieux percevoir la réalité.

Ma réponse :

La poésie est un genrelittéraire qui existe sous diverses formes. Une de ses formes la plus ancienne est la ballade, associée à l’ode et au sonnet, ces trois formes sont à l’origine chantées, comme d’ailleurs l’indique le nom « sonnet ». La lyre, instrument de l’Antiquité, était l’instrument de prédilection des poètes grecs, c’est pourquoi, aujourd’hui le terme de « poésie » est associée très souvent, dans nombre d’esprit auregistre lyrique, qui met en jeu les grands sentiments, les passions.

Or, certes la poésie appartient parfois au registre lyrique, néanmoins, il existe d’autres aspects dans un texte poétique, tel l’engagement de l’auteur.

C’est pourquoi nous étudierons ce genre littéraire sous deux aspects différents. La poésie propose-t-elle simplement une vision qui tend à nous éloigner du réel, uparticipe-t-elle à nous rapprocher de cette réalité ?

Nous développerons notre démonstration en trois parties. Une première dans laquelle nous tâcherons de mettre les exemples probants d’une vision plus fantastique que réelle, une seconde dans laquelle nous montrerons de quelle manière ce genre nous met sur la voie de la réalité. Puis nous tenterons d’émettre notre avis dans unetroisième et dernière partie.

L’écrivain peut utiliser la poésie comme un échappatoire, un moyen de rêver, de s’évader, ou tout simplement comme un outil lui permettant de mettre ses idées, son intérieur sur papier. Mais dans ces cas-là, ses mots ne seront pas forcément proches de la réalité, et ceci sera peut-être l’effet recherché.

Dans le texte D, d’Henri Michaux, « La Jetée », MesPropriétés, L’espace Du Dedans , l’homme présenté est souffrant, on ne sait pas de quoi il est la victime, mais on apprend qu’il est fiévreux. La fièvre, comme l’ivresse, est un facteur favorable aux illusions, à la trop grande imagination. C’est pourquoi ce texte poétique basé sur le jeu sur la longueur des phrases, nous laissent des doutes quand à la véracité des dires du personnage. Il estseul, il n’y a donc aucun témoin, et de plus, lorsque le seul témoin qui aurait pu attester de cette réalité, un étrange vieillard, est entraîné dans l’eau avec toutes ses richesses, le malade ne dit mot, et ne fait rien pour, éventuellement, sauver cet homme. C’est à partir de ce moment, qu’on semble prendre conscience de l’absurdité de la situation : qui nous semble alors irréelle. Certes, « ilsortit des richesses en abondance » est déjà placé à la limite du fantastique, mais après tout pourquoi pas. Un jeune homme avide de sauvegarder ses trésors est venu les cacher là, et maintenant, dans la force de l’âge, il vient tranquillement les repêcher. Ce texte poétique mélange réel et rêve, on ne fait plus la distinction entre les deux, ce qui est caractéristique du registre fantastique. Icidonc, le flou occasionné par ce registre nous place bien loin de la réalité qu’on n’arrive plus à sortir du lot.

Il en est de même pour le texte C d’Arthur Rimbaud, « Aube », Illuminations, dans lequel le pronom personnel utilisé est « je », ce qui au lieu de simplifier la question du narrateur, la complique, car l’impression est que Rimbaud parle, cependant, la première phrase del’extrait nous met tout de suite dans le doute « J’ai embrassé l’aube d’été ». Est-ce qu’on a déjà vu quelqu’un « embrasser » un coucher ou un lever de soleil, ou même le ciel ? Il semble que non, dès lors, on ne sait plus où l’on se trouve et de quoi il parle. Est-ce un homme ordinaire, un nuage ? Est-ce une métaphore ou bien est-ce un sens propre ? Son langage est celui de la comparaison, de...
tracking img