Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1113 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis le début de l’industrialisation, la vie économique, l’investissement et la consommation sont devenus des parts importantes de l’humanité dans les sociétés occidentales. Par ce tournant historique, de nouveaux phénomènes sont maintenant omniprésents dans celles-ci. La publicité et la consommation de masse en font partie, elles gèrent souvent nos habitudes de consommation et vont mêmeparfois jusqu’à persécuter leurs cibles. La publicité est envahissante et se retrouve partout, entre autres dans les institutions scolaires, et son message joue sur la psychologie de la classe visée: les jeunes. Sa nature est manipulatrice et vise la consommation aiguë. l’omniprésence et la nature de la publicité sont en partie responsables de la naissance d’une forme d’opposition.

L'adolescence estune période cruciale dans le développement d'un individu et elle commence de plus en plus tôt. Le marché des jeunes de 8 à 16 ans est en pleine expansion puisque leur pouvoir d'achats et leur influence sur la consommation familiale sont sans cesse grandissants. En traitant les pré-ados et les ados comme des consommateurs matures, les entreprises profitent de leur sentiment d'insécurité et desdoutes qu'ils entretiennent sur eux-mêmes pour leur faire croire que, pour être « vraiment cool », ils doivent utiliser leurs produits ou services.

Selon Marie J. Lachance, la marque vestimentaire de prestige semble représenter beaucoup pour les jeunes, comme un moyen supplémentaire de satisfaire leurs besoins d'identification, d'acceptation et d'appartenance à un groupe. Elle ajoute que nousvivons dans une société de consommation et qu'on ne peut demander aux jeunes de s'en exclure. "À moins d'être très autonome, dit-elle, ou aimer se démarquer, un jeune ne va pas choisir une marque autre que celle qui est populaire dans le groupe et qui présente l'image la plus "in"." Cet engouement des jeunes, elle le trouve "préoccupant".

La publicité qui cible les jeunes filles suggère des imagesd'un corps féminin exceptionnellement mince, beau et sexy, comme si c'était le type de physique le plus courant. De là à croire que c'est un idéal à atteindre pour être heureuse, il n'y a qu'un pas, que de plus en plus d'adolescentes franchissent. Les statistiques sur les troubles de l'alimentation des jeunes filles (et de plus en plus de garçons) en disent long sur l'impact de ces imagesvéhiculées par les médias. L'industrie de la mode, des cosmétiques, de la chirurgie esthétique et des régimes minceurs bénéficie très largement de cette quête des adolescentes du corps parfait, du visage parfait, de l'allure parfaite.

Si pour les filles le modèle est réducteur et axé presque uniquement sur le physique, pour les jeunes hommes, « être cool » est plutôt une question d'attitude. La publicitéprésente des gars souvent rebelles et pleins d'assurance, de pouvoir, de force physique et de domination. Le message implicite étant que c'est la bonne façon de se comporter, la manière « d'être cool ». À bas les images de sensibilité, de compassion ou de vulnérabilité, des traits de caractère naturels et désirables.

La publicité qui cible les jeunes est très efficace parce qu'elle les incite àpenser que s'ils ne possèdent pas le produit offert, ils sont nuls. Les ados y sont très sensibles et certains vont même jusqu'à faire d'un logo un absolu

Les arguments de vente, répétés à la fois à la télévision, à la radio, dans la presse, tentent de créer un conditionnement du consommateur et cherchent à lui donner des images esthétiquement très attirantes pour avoir de l’impact sur lui.Les jeunes constituent une tranche de consommateurs à cibler absolument d’autant plus qu’ils sont influençables et qu’ils peuvent influer sur les parents.

Des mannequins, des acteurs, des joueurs de foot… font partie des nombreuses personnalités célèbres qui acceptent de lier leur nom et leur image à une marque, à un produit ou à un habit. Cette pratique est de plus en plus fréquente. En...
tracking img