Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1856 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La croissance économique illimitée est –elle compatible avec le développement durable ?

INTRODUCTION 1 :
Aujourd’hui, face à l’urgence de la crise économique, écologique et sociale se manifestant de manière mondialisée ; il est grand de faire avancer les choses.
Le développement durable est défini en 1987 dans le rapport BRUNDTLAND ; il répond aux besoins du présent sans compromettre lacapacité des générations actuelles et futures.
C’est une réponse aux conséquences négatives de la croissance (l’épuisement des ressources naturelles, la pollution…)
La croissance est un processus fondamental désignant l’augmentation de la production d’un pays, elle est liée à la révolution industrielle et au progrès technique.
Mais certaines conséquences de la croissance (pollution) sontconsidérées comme des effets pervers qui obligent à séparer croissance et développement durable.
Alors la croissance économique est-elle compatible avec le développement durable ??
Nous verrons le côté positif et négatifs de cette compatibilité. Puis nous verrons qu’il y a une prise de conscience internationale et aussi l’état de la dégradation de l’environnement.
Nous envisagerons des solutions pourtenter de répondre à cette question.

INTRODUCTION 2 :
I. UNE VISION POSITIVE…

A. Une conscience internationale :
1. Nos retards :

D’après les écologistes pour sauver la planète, il faut sacrifier la croissance !
Mais on constate que la croissance et les revenus sont affectés si on ne traite pas les problèmes environnementaux.
Alors faut-il investir dans le PIB mondial ? Alorsque la France cumule des retards dans l’éolien, le solaire, l’isolation, le ferroutage, l’agriculture biologique… mais grâce à l’hydroélectricité, la France est le premier producteur d’énergies renouvelables avec l’Allemagne.
Notre production d’électricité photovoltaïque à augmenté de 50% en 2006-2007.
Pour défendre l’héritage du passé mais aussi celui du futur, la politique doit imposer un droità l’environnement avec une progression d’une conscience écologique planétaire.
Les instruments économiques opèrent comme les écotaxes qui procurent un dividende : diminuer les dommages causés à l’environnement.
En France, cette taxe est plutôt relativement bien prise et celle-ci c’est engagée à prendre des mesures pour réduire l’effet de serre.

2. A l’échelle mondiale :

Le protocole deKYOTO de 1997, fixe comme objectif une réduction de 5,2% des émissions de gaz effet de serre en 2008-2012 par rapport à 1990.
Mais la France est le seul pays de l’Union Européenne à signée ce protocole.
Le débat est lié à des questions de concurrence internationale pour eux ; les contraintes impliquent des coûts supplémentaires alors que le taux de gaz à effet de serre augmente dans les paysémergents et atteint 17% aux Etats-Unis et en Chine.
Mais ce concept de concurrence doit évoluer, car la dégradation de l’environnement est du au fait que le marché ne dit pas la vérité sur les prix d’un point de vu écologique.
L’état des lieux est aussi inquiétant pour l’eau, les nappes phréatiques baissent et commence à s’épuiser en Afrique, au Moyen-Orient, en Chine, en Australie… et lacroissance de la population mondiale n’arrange rien.
Enfin les ressources alimentaires risquent de devenir insuffisantes pour toute l’humanité. Pour faire face à ces changements, les rendements devraient progresser de 4% dans le monde. Avec un progrès possible en Russie, Ukraine et en Chine.
Concernant le pétrole « l’or noir » il est de -12% aux Etats-Unis, -20% en Norvège, -28% au Royaume-Unis ; deplus leurs approvisionnements dépendent des régions politiquement instables comme le Moyen-Orient, l’Afrique… les réserves de pétrole couvrent 23 années de consommation.
On en conclut que depuis 20 ans, la croissance a changé de nature du fait de l’émergence de l’Inde et de la Chine.
Les engagements de KYOTO prennent fin début 2009. Un accord international de lutte contre le réchauffement...
tracking img