Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 53 (13074 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Août 2003

Incidence des Taxes Indirectes à Madagascar : Estimations Mises à Jour en Utilisant le Tableau Entrée-Sortie1

Harivelo Rajemison2 Steven Haggblade3 Stephen D. Younger4

Les idées exprimées dans ce rapport reflètent l’avis des auteurs et pas forcément celui de l’INSTAT, de Cornell University, ni de l’USAID. 2 INSTAT 3 International Food Policy Research Institute 4 Cornell Foodand Nutrition Policy Program, Cornell University

1

TABLE DES MATIERES
Liste des tableaux Liste des graphiques Résumé en français Summary in English 1. Introduction 2. Historique – le système fiscal changeant de Madagascar 3. Méthodes 4. Résultats 5. Conclusion Références Annex 1

ii

LISTE DES TABLEAUX
Tableau 1 : Changements de la pression et de la structure fiscales à Madagascar, de1995 à 1999 Tableau 2 : Taux fiscaux moyens et effectifs, par industrie, Madagascar, 1999 Tableau 3 : Résultats des tests de domination utilisant la méthode Entrée-Sortie, Madagascar, 1999 Tableau 4 : Parts quintiles des dépenses ménagères par industrie, 1993 et 1999 Tableau 5 : Résultats des tests de domination utilisant la méthode Entrée-Sortie et de moyenne simple, Madagascar, 1999 (Critère deHowes) Tableau 6 : Résultats des tests de domination utilisant la méthode Entrée-Sortie et de moyenne simple, Madagascar, 1999 (Critère E-gini) Tableau annex : Tableau Entrée-Sortie des contributions par industrie pour les produits de l’ECM

LISTE DES GRAPHIQUES
Graphique 1 : Courbes de concentration pour les taxes en utilisant la méthode EntréeSortie, Madagascar, 1999 Graphique 2 : Comparaisonde l’incidence de la TVA en 1995/3 et 1999, Madagascar Graphique 3 : Comparaison de l’incidence des droits d’entrée en 1995/3 et 1999, Madagascar Graphique 4 : Comparaison de l’incidence des taxes pétrolières en 1995/3 et 1999, Madagascar Graphique 5 : Comparaison de l’incidence de l’impôt sur le chiffre d’affaires en 1995/3 et 1999, Madagascar Graphique 6 : Comparaison de l’incidence des accisesen 1995/3 et 1999, Madagascar Graphique 7 : Comparaison des courbes de Lorenz en 1995/3 et 1999, Madagascar Graphique 8 : Comparaison de l’incidence indirecte et globale en 1995/3 et 1999, Madagascar

iii

RESUME EN FRANCAIS
Le présent document utilise une nouvelle méthode basée à la fois sur les données d'une étude des ménages et sur un tableau Entrée-Sortie pour évaluer l'incidencefiscale à Madagascar, avec un accent particulier sur les contributions qui se rapportent aux intrants intermédiaires plutôt que sur les biens et services finaux. Nous utilisons la-dite méthode pour analyser l'impact des récentes réformes fiscales de Madagascar. Nous trouvons que les effets directs des changements de politique fiscale à Madagascar dans la fin des années 1990 n'ont pas été régressifs. Leschangements en termes de taxes indirectes ont en gros été neutres, alors que la part croissante des taxes directes sur les salaires en ce qui concerne l'ensemble de la pression fiscale pour les ménages a rendu le système un peu plus progressif. Le principal changement fiscal a être régressif a été l'augmentation des taxes sur le kérosène qui est un produit ayant une très basse élasticité derevenu en termes de demande. Malgré cette conclusion, nous avons trouvé que la pression fiscale à Madagascar s'est déplacée vers les pauvres. Ceci n'a pas été dû aux changements de politique fiscale, mais plutôt à un changement dans le schéma de consommation des pauvres qui sont passés de la nourriture peu taxée et des articles du secteur informel vers des biens du secteur formel qui sont pluslourdement taxés. Ceci pourrait être une conséquence d'une amélioration du niveau de vie des pauvres, ce qui entraîne une part (relativement) plus grande de la pression fiscale. En termes de méthode, nous avons trouvé qu'en utilisant le tableau Entrée-Sortie pour faire une projection des taxes sur les intrants intermédiaires auprès des consommateurs finaux a fait une différence majeure dans notre...
tracking img