Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2352 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GEMEY MAYBELLINE

Présentation du groupe L'Oréal
Historique du groupe
Profil du groupe
L'activité du groupe
Quelques chiffres
Les différents niveaux de stratégie mis en 'uvre au niveau du groupe
Le groupe l'Oréal: Activités, environnement, stratégies financières et marketing
L'Oréal et son environnement concurrentiel
Les activités
L'environnement dugroupe l'Oréal
L'analyse du micro-environnement au niveau des cosmétiques
Le macro-environnement : analyse PEST
Identification et évaluation des options stratégiques
Stratégies et perspectives de croissance
La stratégie internationale
Résumé de l'étude de cas L’Oréal est un groupe mondial industriel et commercial dont l’une des vocations premières estd’offrir à travers le monde les bonnes propositions en matière de cosmétique. Les valeurs initiales de l’entreprise reposent sur la recherche et l’innovation au service de la beauté sur lesquelles elle a su capitaliser. L’Oréal, leader mondial du marché des cosmétiques, trouve son origine dans une entreprise familiale fondée en 1907 par le chimiste Eugène SCHUELLER qui commercialise auprès des salons decoiffure parisiens les produits qu’il a lui-même conçus et réalisés.Mais quelles stratégies permettent au groupe d’être ainsi performant dans le temps et de conforter ainsi sa place de leader mondial sur le marché?Une première analyse du groupe L’Oréal et de son environnement permet une meilleure compréhension de la performance du leader mondial des cosmétiques.De cette analyse, nous établironsles différentes stratégies élaborées par ce groupe afin de faire face à une concurrence de plus en plus accrue, ainsi que son internationalisation qui s’étend de plus en plus à travers le monde.
Plus d’extraits de Le groupe l'Oréal: Activités, environnement, stratégies financières et marketing [...] Les grands magasins tels que les Galeries Lafayette, Le Printemps, Le Bon Marché, La Samaritaine,BHV, les parfumeries indépendantes et les chaînes de parfumerie comme Séphora ou Marionnaud voient leur relation avec les fabricants évoluer très fortement. En effet, dans les années 70 à 80, la notoriété des marques et le fait que la distribution soit atomisée a donné aux fabricants un poids important. En contrepartie, les fabricants ont eu des coûts d'exploitation importants (coût de reprisedes invendus, coût de formation des détaillants....). [...]

[...] C'est un marché mature qui a néanmoins accru sa consommation de 5.5% en 2003. Les Français sont en effet les plus gros consommateurs de parfums et cosmétiques du monde, avec 171 euros de dépenses par an et par habitant. Le marché mondial des cosmétiques est mature sur 3 zones principales que sont l'Europe, l'Amérique du Nord etle Japon. Le développement de ventes significatives dans les pays émergents d'Europe de l'Est, d'Asie et d'Amérique Latine laisse entrevoir une nouvelle répartition. [...]

[...] L'intérêt des MDC est directement lié à la création de zones multi- divisions de L'Oréal. En effet, avec l'émergence récente des 3 pôles Amérique du Nord, Amérique Latine, Asie, une adaptation de la politique desressources humaines a été nécessaire. En ce qui concerne le contenu, il est essentiel que les MDC conservent l'esprit managériale de l'Oréal. Mais une adaptation est nécessaire à chaque zone car les cultures sont différentes. Il faut donc respecter la politique globale du groupe en termes de formation et de culture d'entreprise mais ne pas négliger les individualités des zones. [...]

[...]Pourtant celui-ci a mis en place une stratégie de restructuration, de fusionnement voire même de destruction de certaines marques mais elle semble tout de même ne pas être très bénéfique. b) Dans la division produits de Luxe La division Produits de Luxe développe des marques mondiales de prestige dans une distribution sélective valorisante. Elle a pour vocation une mission de conseil et de services...
tracking img