Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman réaliste se caractérise par la vraisemblance des intrigues, souvent inspirées de faits réels, ainsi que par la richesse des descriptions et de la psychologie des personnages. Ony rencontre des personnages appartenant à toutes les classes de la société et à plusieurs générations successives dans une perspective souvent critique. Cette volonté de construire unmonde romanesque à la fois cohérent et complet voit son aboutissement dans La Comédie humaine d'Honoré de Balzac. Ce projet aura une influence considérable sur l'histoire du roman notammentdans la première moitié du XXe siècle. Outre Balzac, l'école réaliste française compte également Flaubert et Maupassant. Toutefois, ces auteurs ne se sont pas cantonnés au styleréaliste. À la fin du XIXe, le réalisme évolue d'une part vers le naturalisme objectif d'un Zola. Ces romans apparaissent conjointement au développement de la bourgeoisie et d'un espritprogressivement plus matérialiste. La redécouverte des textes d'Aristote accompagne ce renforcement du rationalisme au détriment d'une part de spiritualité et de merveilleux. Le roman de la Roseillustre cette nouvelle orientation du genre. L’auteur de ce roman choisit de rester dans les limites du vraisemblable. La géographie des lieux devient de plus en plus familiers auxlecteurs, les personnages fictifs y rencontrent des personnages réels et les héros choisis sont de plus en plus issus de milieux modestes et sont de moins en moins légendaires. Cependant, cegenre est marqué par un fort paradoxe : alors que la prose semble être la forme la plus adaptée à transcrire le réel avec crédibilité et alors que la majorité des romans sont désormaisécrits en prose, ces romans réalistes continuent à être écrits en vers. Conséquence ou non de ce paradoxe, ils disparaîtront progressivement devant le succès croissant des romans en prose.
tracking img