Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rubin Justine
Master1 IEP

Sujet : A quoi sert l’évaluation des politiques publiques ? 

L’évaluation d’une politique publique peut-être définie comme « l’appréciation de l’efficacité d’une politique en comparant ses résultats aux objectifs assignés et aux moyens mis en œuvre » (décret du 18 novembre 1998). Par ailleurs on distingue généralement trois types de finalités concernantl’évaluation des politiques publiques : l’amélioration des connaissances, le fondement d’un jugement sur leur utilité et la maîtrise de la gestion des politiques par les décideurs. On parle alors d’évaluation cognitive, normative et instrumentale. A partir là, nous pouvons nous interroger sur l’utilité d’une telle démarche. D’autant plus que la France est souvent créditée d’un retard en la matière.
Eneffet, il n’est pas rare de parler d’évaluation « à la française ». Souvent caractérisée par un faible développement des pratiques évaluatives dans la culture administrative et par la piètre qualité de ses rapports, l’évaluation « à la française » souffre d’un manque de crédibilité. Si bien qu’elle apparaît plus comme un outil de contrôle externe que comme un véritable outil de contrôle de gestioninterne.
Ainsi, en France, on dénombre traditionnellement trois fonctions de l’évaluation des politiques publiques. La première peut être apparentée à la résolution de problèmes entre plusieurs acteurs, elle est généralement appelée utilisation partenariale de l’évaluation. La seconde attrait à l’amélioration du débat public, ce fut notamment l’objet du rapport Viveret de 1989, demandé par lepremier ministre de l’époque, Michel Rocard. Elle revêt la dénomination d’évaluation démocratique. La troisième correspond à l’utilisation faite par les décideurs de l’évaluation. Elle est plus généralement caractérisée d’évaluation managériale.
Pour répondre à la question de l’utilité de l’évaluation des politiques publique, il convient de revenir sur ces trois formes d’évaluations et d’en exposerles limites. Par conséquent, notre réflexion s’organisera en trois temps. Dans une première partie nous porterons notre analyse sur les apports d’une évaluation partenariale. Puis dans une seconde partie nous développerons les caractéristiques d’une évaluation démocratique, pour enfin nous intéresser à l’utilisation de l’évaluation par les décideurs, autrement dit à l’évaluation managériale.I. L’évaluation comme utilisation partenariale

L’évaluation partenariale peut être envisagée comme la réunion de plusieurs acteurs, à différents niveaux dans la conduite de l’évaluation. Eric Monnier parle d’évaluation pluraliste, il entend par là « une démarche d’évaluation qui associe deux catégorie d’acteurs : les destinataires de l’évaluation, c'est-à-dire souvent les décideurs d’unepolitique publique […] mais aussi les acteurs affectés par la mise en œuvre de l’action qu’ils y aient participé activement (« les opérateurs ») ou passivement (bénéficiaires ou assujettis). » Ici l’évaluation des politiques publiques sert à une meilleure compréhension des décisions entre les acteurs d’une politique (A) mais cette finalité comporte néanmoins des inconvénients (B).

A.Une intercompréhension des acteurs

L’évaluation des politiques partenariales à commencée à s’imposer au travers des financements européens en 1988. Elle s’est étendue par la suite aux programmes des Contrats de Plan Etat-Région.
Ici, l’évaluation n’intervient pas que pour légitimer des politiques, elle permet aussi de justifier ou d’appuyer des positions, exercice parfois favorables à lacompréhension des actions entre les acteurs.
Cette forme d’évaluation trouve bien souvent sa source dans les actions territorialisées, ce fut notamment le cas des évaluations des Contrats de Plan Etat-Région. Les politiques publiques sont à la croisée de différents niveaux territoriaux voir de l’association des collectivités à d’autres partenaires. L’un des intérêts pour les collectivités...
tracking img