Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1032 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ch. 5 – La dynamique de la stratification sociale
Notions essentielles et complémentaires : inégalités, professions et catégories
socioprofessionnelles (PCS), patrimoine, revenu, moyennisation /polarisation.

Mécanismes à savoir expliquer :
L’existence de différentes formes d’inégalités L’articulation et le principe plus ou moins cumulatif des inégalités Les mutations des inégalités sur lelong terme Le débat moyennisation/polarisation

L’essentiel à retenir
Des inégalités économiques et sociales diverses qui peuvent se cumuler a) Les inégalités économiques Les inégalités économiques renvoient à deux types de réalités : les inégalités de revenu et les inégalités de patrimoine. Il existe différents types de revenus que l’on peut distinguer entre les revenus du travail (encontrepartie d’une activité salariée ou indépendante) et les revenus du patrimoine (appelés aussi revenus du capital ou de la propriété qui sont basés sur la détention d’un patrimoine financier ou immobilier). Les inégalités de salaire sont une réalité, elles sont généralement basées sur des différences de catégories socioprofessionnelles ou des différences de statut d’emploi (emploi à temps plein vsemploi à temps partiel). Par ailleurs, les revenus du patrimoine sont distribués de manière beaucoup plus inégalitaire. Cela s’explique assez facilement dans la mesure où les patrimoines sont très inégalement répartis étant donné qu’ils découlent soit d’une épargne préalablement réalisée (encore faut-il avoir un niveau de revenu qui le permette), soit d’un héritage transmis entre générations. Ainsi, ilest compréhensible qu’avec un niveau élevé de revenu, cela permet de se constituer un patrimoine qui engendre enfin un nouveau flux de revenus issus de la détention de ce patrimoine (loyers, intérêts, dividendes, plus-value). Enfin, nous pouvons évoquer le fonctionnement du système de redistribution qui permet, sous certaines conditions (impôts progressifs, minima sociaux) de réduire lesinégalités de revenus disponibles (qui correspond à l’égalité suivante : revenus primaires + revenus de transfert (prestations sociales, revenus d’assistance) – prélèvements obligatoires (impôts + cotisations sociales). b) Les inégalités sociales Ces inégalités peuvent être de différents ordres. On peut retenir les inégalités hommes/femmes qui conduisent généralement ces dernières à un moindre accès à despostes hiérarchiquement élevés dans les entreprises ou encore à subir des discriminations d’ordre salarial ou encore d’accès à des fonctions politiques au plus haut niveau. On peut aussi évoquer les inégalités en matière de détention de capital culturel qui se traduisent par des inégalités scolaires (voir analyse de Bourdieu). Ces inégalités reposent aussi sur des inégalités face au logement, eneffet, un enfant qui a la possibilité d’avoir une chambre individuelle pour travailler, aura plus de chances de réussir à l’école. Ainsi, on comprend la logique cumulative des inégalités car à partir d’inégalités économiques, cela débouche sur une cumulation d’inégalités d’ordre social qui entretiennent alors les inégalités économiques, car une moindre réussite scolaire (qui peut être liée auxfacteurs ci-dessus) peut entraîner un accès plus difficile aux emplois les plus valorisées socialement, plus stables et mieux rémunérés. Or si les inégalités cumulent entre elles, cela peut aboutir à une situation de reproduction sociale, c'est-à-dire

www.Fiche-Bac-Economie.fr

que les positions sociales ne s’acquièrent plus mais sont héritées. Les évolutions et transformation des inégalités a)Une tendance séculaire à la réduction des inégalités ? D’après la théorie élaborée par Simon Kuznets basée sur l’étude longue des données de croissance, de développement et d’inégalités, la croissance économique et le phénomène de développement qui l’accompagne entraîne d’abord une augmentation des inégalités puis une réduction de ces dernières. En effet, en phase de décollage de développement...
tracking img