Dissertations gratuites

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3392 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le libertinage dans Dom Juan

Le terme libertin vient du latin « libertinus » qui signifie « esclave venant d'être libéré », « affranchi ». Il peut être vu sous deux sens :
dans sa version d'origine, ce terme caractérise celui qui remet en cause les dogmes établi. Il qualifie donc les libres penseurs, aussi appelés libertins d'esprit. En effet, le libertinage est un courant philosophique depensée, né au XVIIème siècle, qui affirme l'autonomie morale de l'Homme face à l'autorité religieuse notamment. Ce courant de pensée sera d'ailleurs repris au XVIIème comme critique envers le dogmatisme (dogme=affirmation considérée comme fondamentale, incontestable et intangible par une autorité politique, philosophique ou religieuse). Le libertinage est aussi un refus de la notion de « systèmephilosophique »; c'est une philosophie à part qui la pluralité d'essais sur des thèmes variés, mais convergeant tous dans la même critique : de la religion et du dogme. Et pour causes, les libertins sont très matérialistes, considèrent que tout dans l’univers relève de la matière, laquelle impose, seule, ses lois. Ils estiment donc que la compréhension du monde relève de la seule raison, reniant,pour beaucoup, la notion de Créateur. Sur le plan politique, ils considèrent que les prêtres participent à la domination des princes sur les peuples, régnant sur eux par la superstition. Certaines écoles contestent en particulier la notion de miracles et d'oracles, affirmant la seule existence du déterminisme naturel
mais plus tard, ce terme aura acquis un second sens, plus commun de nosjours, après s'être appuyé sur une définition du libertinage des romans libertins du XVII (comme ceux de Crebillon, Sade ou Laclos), dans lesquels est mise en scène une liberté de penser et d’agir qui se caractérise le plus souvent par une dépravation morale, et une quête égoïste du plaisir.
La vie en société y est présentée comme un jeu de dupe dont les libertins maîtrisent à la perfection lescodes et enjeux. La séduction y est un art complexe que l’on entreprend par défi, désir ou amour-propre. La femme est identifiée comme une proie à « entreprendre », qui finit plus ou moins rapidement par céder devant son « chasseur ». On retrouve bien souvent, prodiguée par un libertin, une initiation au sexuel, au cynisme, au comportement à adopter en société, destinée à celui ou celle qui devra luisuccéder dans ses préceptes.
Et c'est donc de là qu'est née la définition du libertin de mœurs : c'est celui qui s'adonne aux plaisirs charnels avec une liberté qui dépasse les limites de la morale conventionnelle et la sensualité normale.

Molière quant à lui, nous présente en 1665 dans son oeuvre Dom Juan, un personnage principal éponyme qu'il a contribué à se faire élever au rang demythe. Et pour causes, sous sa plume, il est bien plus que l'ordinaire séducteur et violeur de ses sources; il s'insurge avec brio contre la fidélité en prétendant que « la constance n'est bonne que pour les ridicules » et revendique un manque de respect total pour les valeurs morales des son temps.
Mais ainsi, en quoi le personnage ambigu et complexe, charmeur et révoltant qu'est Don Juan, peut-ilêtre qualifié de libertin chez Molière ?

Pour répondre à cette question, nous étudierons les deux aspects du libertinage présentés ci-dessus. Et pour causes, le libertinage de moeurs sera visible en I dans la partie Don Juan et l'amour et dans la partie II Don Juan et les autres. Pour finir, le libertinage intellectuel sera essentiellement présentée en III dans Don Juan et le ciel.

I Don Juanet l'amour

Le plaisir de la conquête

Acte I scène 2 : Don Juan aborde le thème de la conquête amoureuse : il quitte Elvire et décide d'entreprendre une jeune future mariée. « Mon amour commença par la jalousie … le dépit alarma mes désirs »

Acte II scène 2 : Il courtise Charlotte qu'il trouve jolie « As-tu rien vu de plus joli ? ». Il la complimente avec aplomb et son pouvoir...
tracking img