Dissertations...

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
II- Un contexte historique et politique imposant des compromis entre Républicains et Monarchistes, et donc l’influence monarchiste des lois constitutionnelles de 1875.

A) Une majorité monarchiste

a) Au niveau du pouvoir législatif
Dans les régimes parlementaires comme celui qui se forme peu a peu à cette époque en France les partis politiques exercent une forte influence.

- Ilfaut garder en tête que les Monarchistes sont Majoritaires à l’Assemblée Nationale et que les deux présidents de la République 400 sur 675
= La « République des Ducs ».

-La Commission des Trente crée en 1872 présidée par le compte de Broglie chargée par la loi du 20 novembre 1783 de son Art 2. De rédiger une constitution pour la France est majoritairement monarchistes se qui expliquepremièrement l’influence monarchistes des lois constitutionnelles qui représenteront la constitution française pendant 80 ans.

b) Au niveau du pouvoir exécutif

- Deux présidents de la République qui élu par les monarchistes : Adolphe Thiers et Mac Mahon. Thiers et Mac Mahon ont été élu par les monarchistes et sont monarchiste du moins a début (Thiers changera d’avis pour une République):

Adolphetiers démissionne, pour des raisons qui nous montre bien que les monarchistes avaient énormément d’influence pour cause leur majorité.
-Adolphe Thiers qui est considéré comme indispensable car il a bien maitrisé le problème des insurrections que le pays a connu durant la période de la commune lors de la semaine sanglante (21 au 28 mai, marquée par des combats de rue sans pitié, barricade parbarricade, et qui s'achève par la défaite des insurgés ) et qu’il était nécessaire en ce qui concerne l’occupation de la l’armée Prusse : pour négocier le retraite des troupes allemandes du territoire français et toutes les conditions pour la signature de l’armistice entre les deux pays imposées par Otto Von Bismarck (qui exigeait avant la signature de l’armistice l’élection d’une assembléeconstituante).
Mais Thiers qui était de base orléaniste va tourner le dos aux monarchistes et va casser le Pacte de Bordeaux en prônant une République conservatrice. La seule chose le tenant encore au pouvoir étant sa nécessité en ce qui concerné des négociation avec l’occupant, une fois la libération du territoire français obtenue et le recul de l’armée allemande avec la signature le 15 mars 1873 de laconvention d’évacuation des troupes allemandes, Thiers n’est plus indispensable. Constatant qu’il n’a plus le soutient de la majorité de l’assemblée derrière lui, Thiers démissionne et C’est le maréchal mac Mahon, un monarchiste légitimiste, qui est nommé à sa place.
Le nouveau président de la république française est donc en faveur de la restauration ainsi que le président du conseil : le duc deBroglie (orléaniste) de 73 à 74 qu’il nomme après avoir révoqué M. Dufaure. Sous ce gouvernement la tendance est à l’ordre moral : qui est une coalition des droites suite aux défaites de Napoléon III et sous le Régime provisoire de la France de 70 à 75.
C’est un gouvernement dont l’objectif est de préparer la société à une nouvelle restauration et fondé sur l'encouragement des valeursreligieuses que l’on retrouve bien à l’article premier de la loi constitutionnelle du 16 juillet 1875 sur les rapports des pouvoirs publics : « Le dimanche qui suivra la rentrée, des prières publiques seront adressées à Dieu dans les églises et dans les temples pour appeler son secours sur les travaux des assemblées. L'expression employée dans le discours de Mac-Mahon le 28 avril 1873 nous le montre bien:« Avec l'aide de Dieu, le dévouement de notre armée, qui sera toujours l'esclave de la loi, avec l'appui de tous les honnêtes gens, nous continuerons l'œuvre de la libération de notre territoire, et le rétablissement de l'ordre moral de notre pays. Nous maintiendrons la paix intérieure et les principes sur lesquels repose notre société ».

B) La République : un régime provisoire pour les...
tracking img