Disserte art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1713 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Philosophie :
L’art est-il un besoin pour l’homme ?

L’art s’appréhende sous trois formes, tout d’abord du point de vue de l’artiste, ensuite du point de vue du spectateur et enfin de l’œuvre d’art elle-même. Il nous parait aujourd’hui évident que le domaine de l’art et celui de la technique sont deux domaines bien distincts, tant par leur production respective que par leurfinalité. Le premier crée des œuvres qui visent le beau, la seconde fabrique des produits qui visent l’utile. L'homme tel un animal bouge, évolue, a des besoins mais également est capable, est doué de «conscience», c'est ce qui le différencie de l'animal. Le langage qui découle du fait que l'homme pense lui est spécifique. L'Art est un langage propre à l'être humain, il lui permet d'extérioriser cequ'il est, ses pensées et aussi son être intérieur subjectif. Il peut également lui permettre de représenter le monde, de le recréer tel qu'il le voit.
L’homme est le plus évolué des êtres vivants, appartenant a la famille des hominidés et à l’espèce homo-sapiens (« homme sage »). Traditionnellement définit comme « animal doué de raison », l’homme est aussi, selon Aristote, un «  animalpoétique ». Ce serait en effet pour qu’il puisse s’entendre avec ses semblables sur le bon, l’utile et le juste que la nature l’aurait pourvu du langage. Un besoin est nécessaire à l’existence, à la conservation ou au développement d’un être vivant. En dehors des besoins strictement vitaux (boire, manger, dormir), on peut identifier chez l’homme des besoins spirituels et moraux (aimer, être aimer, êtrereconnu, etc...) dont semble dépendre son épanouissement. L’art, au sens ancien, tout savoir faire humain, toute pratiques produisant un résultat non naturel (artificiel). Et au sens esthétique moderne, production ou création d’œuvres destinées à plaire (beaux-arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciative esthétique positive.
L’art ne serait il pas un bon moyen de communicationsilencieuse? L’art serait-il nécessaire à l’homme, pour dépasser son animalité et pour accéder à l’humanité ? Quel est son but ? Que voit le spectateur dans l’œuvre d’art ? Dans la mesure où le beau est subjectif, l’art est il réellement un besoin pour l’homme ?
Dans un premier temps nous montrerons que l’art est un besoin pour l’homme, puis dans un deuxième temps, nous montrerons ses limites.

Sil'art provoque tant de débats passionnés, de discussions houleuses et de critiques enflammées c'est parce qu'il est quelque chose d'essentiel et qu'il touche quelque chose d'essentiel en l'Homme. Il ne sert pas à apporter du plaisir immédiat ou du divertissement, cela n'empêche pas les artistes d'être drôle et de mettre de l'humour dans leur travail, mais il permet d'ouvrir son propre esprit,d'être parfois confronté à des choses provocantes qui nous réveillent ; parfois le monde est perçu à travers l’œuvre d'art et non plus l'inverse car l'art nous donne à voir des images fortes qui sont un des fondements de notre culture. C'est pourquoi l'art est loin d'être un luxe, une chose superficielle et inutile destinée à une élite. Si l'objet d'art lui-même est inutile car n'est pas fait dans lebut de servir à quelque chose, il n'est pas sans conséquences sur celui qui le créé et celui qui le regarde. L’art permet de percevoir le monde autrement car il permet d'exprimer l’indicible. C’est dans le décalage qui existe entre la réalité et la propre réalité de l'artiste que le regard pourra percevoir la chose juste. La vérité se trouve donc dans l'apparence sensible de l'œuvre et celle-cin'est pas une simple illusion.
Selon certaines personnes, le silence est ce qui donne la vraie clarté. Il serait encore un moyen pour se retrouver seul avec soi-même tout en s'exprimant. Les artistes pencheraient pour ce silence car ils s'expriment à travers leurs œuvres sous forme de dessin, peinture ou sculpture; c'est leur communication qui n'impose pas le langage mais en dit tout autant....
tracking img