Disserte philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'aime t-on dans l'amour?

Le terme « amour » est un terme ambivalent qui signifie à la fois plaisir et manque. Sommes nous à la recherche du plaisir d'autrui, ou d'une satisfaction de soi, on peut même se demander si nous sommes à la recherche d'un plaisir?
Cette question est assez paradoxale puisqu'elle laisse supposer que dans l'amour il y a quelque chose que nous n'aimons pas, ce qui vaà l'inverse même du principe de l'amour.
Ainsi peut- être n'aimons nous que dans l'amour le simple fait d'aimer, l'amour peut-il être son propre objet?
Dans un premier temps nous allons voir ce que l'Homme aime réellement, et dans un deuxième temps nous verrons que ce qu'il aime n'est peut être que la projection de soi.

Selon Blaise Pascal, « on n'aime jamais personne, mais seulement desqualités. ». En effet, tout d'abord le terme « amour » n'est rien d'autre qu'un concept, une idée. Quand on aime une personne, dans une relation amoureuse, souvent ce n'est pas la personne en elle-même que l'on aime, mais c'est l'idée que l'on a de l'amour et de la beauté. Par exemple, si une femme (Julie) aime un Homme ( Romain), ce n'est pas l'Homme en lui-même qu'elle aime, mais l'idée qu'elle a delui. S'il est grand, brun, souriant, et admettons désorganisé, et bien ce ne sera pas Romain qu'elle aimera, mais l'idée d'un homme grand, brun, souriant et désorganisé.
Mais il y a un problème, cette idée n'existe pas concrètement, ce n'est qu'une pensée, contrairement à l'Homme qui lui existe dans le monde. Ce qui insinuerait que l'on ne peut pas aimer l'amour puisque ce n'est qu'une idée , unconcept. L'amour existe t-il vraiment? Cela voudrait-il dire que l'objet de notre amour n'existe pas ?
Dans les relations amoureuses on distingue les gens heureux, et les gens malheureux. Parmi les gens malheureux il y a ceux qui poursuivent quelque chose qui n'existe pas en réalité. Ils cherchent, mais comme l'objet de leur recherche n'existe pas, ils ne peuvent aboutir à rien, et ils peuventen être conscient ou pas.
Il y a aussi ceux qui aime une personne pour son corps. Ils considèrent autrui comme un objet.
Mais d'après les stoïciens, notre propre corps ne nous appartient pas, ce qu'on possède c'est uniquement nos pensées. Donc quand une homme aime une femme pour son corps physique, certes ce corps est réel, mais il n'appartient pas à cette femme, donc l'homme n'aime pasréellement la femme.
Parmi les gens heureux on peut différencier trois amours.
Dans un premier temps il y a ceux qui aime l'idée qu'ils ont de leur conjoint, et cette idée ne s'est pas encore révélée être une illusion, ils peuvent continuer a être heureux ainsi, ou probablement un jour ils vont se rendre compte du problème. Ce premier amour est plutôt temporaire selon les cas.
Puis viennent ceux quiconservent un amour platonique. C'est un amour d'idées, mais contrairement à ce qu'on vient de voir cet amour est différent. Puisque dans cette relation on ne voit pas l'autre en tant qu' idée, mais on l'aime pour ces idées.
Et pour finir il y a ceux qui sont heureux car il voient l'amour en tant que désir, et ce désir est la recherche du plaisir. Mais dans le désir d'une personne il y a deuxchoses: on peut aimer avoir du désir, et on peut aimer être désiré.

Pour conclure, dans les relations amoureuses, ce qui nous rend heureux est le désir, et aimer.
Donc dans l'amour on aime le désir, et simplement le fait d'aimer.

D'après la thèse d' Hegel, dans la phénoménologie de l'esprit où il nous expose sa thèse sur la dialectique du maître et de l'esclave, entre deux personnes il y atoujours un rapport de domination.
On peut interpréter sa thèse aussi dans les relations amoureuses.
Celui qui aime serait l'esclave, et l'aimant serait le maître.
Ces deux personnes auraient donc un amour différent. Celui qui aime recherche le bonheur d'autrui, il recherche donc l'amour de l'autre, le plaisir d'autrui. Tandis que l'être aimé, l'aimant, cherche son propre plaisir, son bonheur...
tracking img