Disserte ses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1570 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 8 : Conflits et mobilisation sociale

I] L’industrialisation est à l’origine de conflits du travail.

1) Le capitalisme nait avec la révolution industrielle

La société industrielle née de la première révolution industrielle est marquée par la place centrale du secteur secondaire, la centralisation de la production dans les usines (factory system), l’essor du salariat etde la classe ouvrière.

Au milieu du XIXème siècle, Karl Marx (1818-1883) voit dans la misère ouvrière la conséquence immédiate des rapports de production(relations déterminées par la place qu’occupent les individus dans un mode de production)caractéristiques des sociétés capitalistes (le salariat): l’exploitation (rapport de production liant le capital et le travail et consistant à payer letravail en dessous de la valeur qu’il produit)d’une part, la domination ( puissance ou capacité d’un groupe social à exercer une influence décisive sur le changement social et donc sur le destin des sociétés) d’autre part.

2) K. Marx développe une théorie réaliste des classes sociales.

Une classe sociale est un vaste regroupement observable d’individus. Pour lui, les ouvriers développentnécessairement une conscience de classe (sentiment d’appartenance par rapport à un groupe partageant les mêmes conditions objectives et avec lequel sont défendus des intérêts communs face à un adversaire) qui débouche sur une lutte des classes.

L’analyse marxiste offre une grille de lecture des conflits dits « traditionnels » entre les deux classes sociales caractéristiques du mode de productioncapitaliste (prolétariat et bourgeoisie). Ici, les rapports de production conflictuels sont à l’origine d’une lutte des classes (affrontement économique, social et politique entre classes sociales) qui s’avèrera être le moteur de la transformation de la société.

Les ouvriers, qui ne possèdent que leur force de travail, forment une classe en soi car ils partagent les mêmes conditions objectivesd’existence. Conscients de leurs intérêts communs, ils se mobilisent et entrent en lutte contre les capitalistes qui sont les seuls à détenir des moyens de production. Ils forment alors une classe pour soi. Les objectifs des ouvriers portent sur les salaires, l’amélioration des conditions de travail, le droit à la sécurité sociale, le droit de grève et de se syndiquer. La lutte, l’adhésion à unsyndicat ou au parti communiste sont des composantes de l’identité ouvrière.

3) Les syndicats et les conflits du travail se sont institutionnalisés.

Un syndicat de salariés est un groupement professionnel ayant pour objectif la défense des intérêts matériels des salariés. Il cherche à limiter la concurrence que se font les salariés pour accéder aux emplois car celle-ci conduit spontanément à unebaisse des salaires et à une dégradation des conditions de travail. C’est pourquoi les syndicats sont favorables à une réglementation du marché du travail.

La démocratisation de la société française dès la fin du XIXième a amené l’institutionnalisation (processus consistant à faire entrer dans un cadre juridique et organisationnel) des syndicats. Ils sont devenus des organisations structuréesreconnues comme partenaires par les employeurs et par l’Etat. La représentativité des syndicats repose sur cinq critères : - des effectifs statistiquement significatifs, - une indépendance ou autonomie en termes de choix, - des cotisations assurant leur indépendance financière, - l’expérience ou l’ancienneté des syndicats source de crédibilité, - le civisme du syndicat. Cinq syndicats sont ditsreprésentatifs : CGT, CGT-FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC.

A ce titre, ils participent à l’élaboration du droit du travail. Ainsi, l’institutionnalisation des conflits désigne le processus qui vise à rendre plus stables et moins conflictuelles les relations entre les partenaires sociaux en les organisant par l’établissement de lois ou de conventions collectives. Par exemple, la grève et les syndicats,...
tracking img