Disserte todorov

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
    Le fantastique est un genre littéraire fondé sur la fiction. Il consiste en l’intrusion du surnaturel dans un cadre réaliste, autrement dit l’apparition de faits inexpliqués etthéoriquement inexplicables dans un contexte connu du lecteur. On pourrait situer ce genre entre « l'étrange » et « le merveilleux » ; cette définition est acceptée par la quasi-totalité du monde littéraire,mais ne l'est pas par certaines personnes, comme Stanislas Lem, écrivain de science-fiction polonais. D'autres personnes ont également donné leur propre définition du genre fantastique, commepar exemple Tzvetan Todorov, un grand théoricien de la littérature. Selon lui, "Le fantastique, c'est l'hésitation éprouvée par un être qui ne connaît que les lois naturelles, face à un événementen apparence surnaturel". Nous allons approfondir cette citation dans cette dissertation, en s'aidant d'un plan bien précis :

Le réalisme fondamental d'une œuvre fantastique :
Beaucoupd'auteurs choisissent pour leur œuvre de respecter un minimum le réalisme, les lois naturelles. De cette manière, l'auteur pourra plus facilement surprendre le lecteur en incluant brusquement dansson récit un événement fantastique. Par exemple, dans La morte, de Guy de Maupassant, toute l'histoire semble réaliste, et on ne se rend compte que vers la fin lorsque on parle de fantômes quel’histoire est en fait irréaliste.

Le lecteur reste indécis tout comme les personnages :
Les auteurs de Fantastique aiment beaucoup créer des situations ambiguës afin de faire perdre au lecteurses repères. Il se peut que la situation soit tellement ambiguë dans un récit que le lecteur ne puisse pas faire de différence entre réalité ou fiction, comme c'est le cas dans Le jeu du bouton,de Richard Matheson, où l'on ne sait jamais si c'est réellement à cause du fait que Norma ai appuyé sur le bouton qui fait que son mari Arthur est mort, ou simplement si c’est le fait du...
tracking img