Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (661 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Développement :
a)Présentation du sujet
* En 2050, la population mondiale atteindra le chiffre pharaonique de plus de 9 milliards d'habitants, un record inégalé dans l'histoire de l'humanité.Malheureusement, à ce stade, nous atteindrons peut être un pic dans l'évolution des conditions de vie de l'homme, qui se traduira par un nombre incalculable de problèmes : exploitation des ressourcesde plus en plus rares et conflits territoriaux à la clef, dégradation de l'environnement et du climat, nationalismes exacerbés par les mouvements de population en quête d'un monde meilleur.L'unique solution pour l'homme résidera certainement dans l'exil forcé hors de sa planète, afin d'éviter les éventuels cataclysmes et ainsi assurer la survie de l'espèce humaine.

*
b) État actueldes recherches
-Chris McKay, cofondateur des conférences The Case for Mars en 1980 et célèbre exobiologiste (spécialiste de la vie dans l'Univers) de la NASA, travaille d'arrache-pied au centre derecherches Ames de la NASA, à Mountain View, en Californie, sur les possibilités de coloniser Mars. Il ne capitule pas : pour lui, la colonisation de Mars ne s'arrête pas aux simples objectifsscientifiques. Comme d'autres chercheurs, il étudie l'étape suivante de la colonisation : la "terraformation" de la planète rouge. Il s'agit de recréer un environnement semblable en tout point à celui de laTerre. Mars deviendrait ainsi une petite "planète bleue", avec des océans et des continents abritant une flore et une faune diversifiées. Il ne faut pas oublier que la planète rouge a connu au début deson histoire des conditions climatiques semblables à celles de la Terre. Son atmosphère était alors plus épaisse, plus dense qu'aujourd'hui et l'eau coulait librement à se surface, formant des lacs etrivières. On pense même qu'un vaste océan couvrit l'hémisphère Nord. Mais Mars s'est vite refroidie. Aujourd'hui, la pression atmosphérique n'est que de 6 mbar en moyenne à la surface, contre 1013...
tracking img