Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
(Jacques LEVRON : La Cour de Versailles) Jacques LEVRON dans son introduction, commence par nous expliquer le goût que possédaient les Rois à se déplacer d’un haut-lieu àun autre, de l’apparition de l’étiquette et de son emploi au sein de la vie de tous les jours à la Cour. Il nous parle également du fait qu’il était « plus facile dedégringoler [l’escalier des honneurs] que [de le] gravir. » (p. 12). Ainsi les gentilshommes se devaient de faire attention à bien respecter l’Etiquette.
Sous le règne d’HenriIV surnommé le « Vert Galant », Mr LEVRON nous explique que la vie y était empreinte de simplicité et de gaieté. Les cérémonials établis à l’époque des Valois furentabandonnés. Il y eut un certain relâchement à la Cour, les gentilshommes pouvaient se déplacer où bon leur semblaient. Il en était de même pour le Roi qui se plaisait à discuteraux gens qui l’entouraient tout en se promenant ça-et-là. L’atmosphère qui régnait sous son règne y était agréable, tout le monde semblait de bonne humeur et en particulierle Roi. Ce dernier d’ailleurs avant d’être le Roi de France était avant tout un homme comme les autres, il lui arrivait de se déplacer comme les gens de son peuple, deplaisanter, de jouer, parfois même il discutait avec des gens « d’origine […] suspecte. » (p. 14). C’était un homme simple qui malgré son goût pour les jeux, les promenadeset surtout la chasse « ne néglige[ait] jamais les affaires du royaume. » (p. 14). Jacques LEVRON termine son introduction en introduisant subtilement une référence àVersailles qui n’était alors qu’un petit village sans histoire dont les bois servaient à Henri IV de lieu de chasse mais qui plus tard deviendra le siège du pouvoir politique.
tracking img