Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Si la volonté est une puissance infinie, la raison en est le seul guide pour la bien conduire. Nos actions sont soumises à notre volonté. Le pouvoirde faire ce que nous voulons nous accorde une liberté virtuelle qui dépend des moyens dont nous disposons: l'absence de contraintes nous rend bienmaîtres de nous-mêmes et étend, de façon presque illimitée, notre champ d'action. Pour Descartes, la grandeur de notre liberté réside dans lecaractère infini de la volonté qui peut tout vouloir, faisant de nous «des dieux en puissance».
■ Être libre, cela signifie d'abord avoir la puissanced'affirmer ou de nier, de vouloir ou de refuser, sans être déterminé par quoi que ce soit - bref avoir un libre arbitre. Ainsi, lorsque rien ne me pousseà vouloir une chose plutôt qu'une autre, en l'absence de raisons claires, ma liberté se manifestera par l'indifférence de ma volonté et l'arbitrairede mon choix.
■ Mais cette indifférence, qui révèle un défaut de connaissance plus qu'une perfection de la volonté, n'est que « le plus bas degré deliberté ». Être libre, en effet, ne consiste pas seulement à être indépendant, déterminé par rien, mais aussi à développer sa propre nature. Orl'homme a une nature rationnelle, créée par Dieu. Notre volonté est donc destinée à s'accomplir dans la reconnaissance du vrai, et notre nature à ytrouver son épanouissement.
■ Je serai donc d'autant plus libre que j'aurai des raisons évidentes d'agir et que je ne serai jamais indifférent.
tracking img