Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
3 : DEBAT ACTUEL
L'homosexualité est un sujet fort débattu aujourd'hui et nombreux en sont les signes: mariage de couples homosexuels, fin de la clandestinité, mouvement gay qui continu de revendiquer la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles, adoption d'enfants par des couples homosexuels, etc. La réflexion sur l'homosexualité s'est radicalement modifiée ces dernières années.{draw:frame}
Les couples mariés accèdent plus facilement à l'adoption que les célibataires ou couples Pacsés, Or, quel spécialiste est aujourd'hui en mesure d'affirmer qu'un enfant élevé par un couple homosexuel aura un développement psychologique normal ? Le phénomène est trop récent pour avoir pu être analysé et personne ne peut dire pour l'instant comment un tel enfant va réaliser sonŒdipe ou quels repères il va utiliser pour concevoir et développer sa propre sexualité.
{draw:frame}
{text:soft-page-break}
Depuis que la justice a autorisé une homosexuelle à adopter un enfant, le climat se tend entre les défenseurs de la famille et les associations de gays et de lesbiennes. La récente décision du tribunal de Besançon d'accorder à une enseignante homosexuelle, vivant encouple, le droit d'accueillir un enfant a mis a jour des zones de flou dans notre système d'adoption. Pourquoi les agréments pour deux sont-ils réservés aux seuls mariés ? Pourquoi les couples liés par un Pacs ou vivant en concubinage doivent-ils faire une demande en célibataire ? Les homosexuels ont-ils réellement le droit d'adopter ? De quoi nourrir le débat entre les associations familiales, lespolitiques de tous bords et les défenseurs des droit des homosexuels
{draw:frame} {draw:frame}
Au lendemain du feu vert donné par le tribunal administratif de Besançon à l'adoption d'un enfant par une enseignante homosexuelle, une majorité de Français (57 %) se dit favorable à l'adoption par des couples homosexuels, selon un sondage BVA pour "La Matinale" de Canal+. A l'inverse, 41 % des sondéss'y disent opposés et 2 % de ne se prononcent pas. A la même question posée dans un précédent sondage BVA pour Le Figaro-LCI en 2006, les Français n'étaient que 48 % à se dire favorables à l'adoption par des couples de même sexe, 50 % y étaient opposés, et 2 % ne se prononçaient pas. Si 71 % des sympathisants de gauche s'y disent favorables, ils ne sont que 37 % parmi les sympathisants de droite.Ce sont également les plus jeunes qui sont les plus favorables (68 % des moins de 25 ans contre 51 % des 50 ans et plus).
{draw:frame}
Bien que le gouvernement ait clairement dit qu'il n'y aurait pas de projet pour réformer l'adoption en faveur des couples homosexuels, les idées fusent. Hervé Mariton ( député UMP ) envisage de déposer en 2010 une proposition de loi pour remettre au clair lesystème d'attribution des agréments « je ne pense pas que l'adoption devrait être ouverte aux célibataires » avance t-il. Cette modification de la loi de 1966 fermerait les portes de l'adoption aux homosexuels, aux couples pacsés et aux concubins, qui ne peuvent aujourd'hui recueillir un enfant qu'en tant qu'individus et non à deux. Le débat sur l'homoparentalité souhaité par Nadine Morano en2012 pourrait donc prendre un peu d'avance « De toute façon, la question de l'homoparentalité se posera cette année avec la révision des lois bioéthiques et l'examen de l'ouverture de l'assistance médicale à la procréation ( AMP ) aux personnes seules, relève le député. Je ne vois pas pourquoi l'adoption par les célibataires serait autorisée puisque aujourd'hui l'aide médicale à la procréation estréservée au {text:soft-page-break} couples » Hervé Mariton partage par ailleurs une conception classique de la famille: un père, une mère et des enfants, avec nombres d'associations religieuse et familiales. « Pour l'enfant la différence irréductible des sexes de ses parents est la base et le modèle qui lui permet de construire son identité et de se situer a sa juste place parmi d'autres » a...
tracking img