Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1887 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
DISSERTATION : LE DROIT ET LA MORALE

INTRODUCTION

Le droit sans la morale, ce n'est pas la justice disait l’idéaliste Paul Ricœur
Dès la première prise de connaissance de ce sujet « droit et morale », il s’avère essentiel de s’attacher à la relation qui lie ou sépare ces deux notions. Mais le droit et la morale sont des notions tellement considérables qu’il convient de ne s’intéresserqu’aux notions pertinentes qui les affectent.
Deux termes sont donc à définir : On appelle droit l'ensemble des règles régissant la vie en société et pouvant être sanctionnées par la puissance publique, tout en permettant à l'individu, en le contraignant à obéir aux lois, d'une part de jouir d'une certaine sécurité et d'autre part que chacun des membres de la société puisse disposer des mêmesdroits et des mêmes devoirs. La morale serait une sorte de conscience générale que chacun est libre de suivre, l'ensemble des règles de vie qui permettent à chaque individu de distinguer le bien et le mal, le juste de l'injuste.
Ds notre société, les règles juridique sont elles en accord avec la morale ?
Pour rédiger au mieux cette dissertation deux parties distinctes seront composées. Pourcommencer nous verrons que le droit introduit la morale dans sa conception, mm si le droit ne peut se confondre avec celle-ci il ne peut s’en désintéresser car ces deux éléments sont complémentaires Puis Dans une seconde partie nous examinerons la distinction entre le droit et la morale. Car ils sont aussi indépendant l’un de l’autre.

I LA MORALE INSPIRATRICE DU DROIT

A) Des règlesteintées de moralités

Le droit, tout comme la morale, tendent vers un certain idéal de justice, sans jamais pourtant l'atteindre.
La morale et le droit sont deux concepts intimement associé puisqu'ils s'influencent mutuellement. Rappelons-le le droit se définit comme l'ensemble des règles obligatoires qui organisent la vie entre les hommes, susceptible d'être imposé par une contrainte. Tandis que Lamorale se
définie comme un ensemble de principes de jugement et de conduite qui
s'impose à la conscience individuelle ou collective. Les fondements du Droit sont nombreux et variés. Son but étant avant tout de régler les rapports entre les différents membres d'une société, il est normal et plutôt naturel qu'il tienne ses fondements de divers comportements, courants d'idées et surtout desdifférentes conceptions de cette société.  Au nombre de ces « visions du monde » se trouve la morale, inspiratrice prédominante de règles de droit. Nombreuses de ces règles de droit sont empruntées à la morale, ce qui peut porter à considérer que le droit n'est autre chose que la morale. Cette vision peut être contestable à plus d'un titre parce qu'elle cache cette question cruciale : le Droit est-ilmoral ?
Le droit n'est pas sans liens avec la morale. Des règles de morale universelle telle que l'interdiction de tuer ou de voler se trouvent repris de fait par le droit et font l'objet de sanctions. Le Droit résultant en grande partie d'une certaine conception de la vie collective de la société dont il est issu, ce recoupement n'a rien d'étonnant

B) Des origines liées

L'origine duDroit remonte au moment où les hommes ont décidé, ensemble, d'établir des règles, aliénant certaines de leurs libertés certes mais susceptibles de garantir les autres. Les lois sont alors attribuées soit à un dieu soit à une loi naturelle définitif qui régirait la vie de tout être humain. Et, n'en déplaise aux défenseurs acharnés du droit positif, ce n'est guère une coïncidence si dans les débuts del'humanité les lois sont d'abord et surtout associées à des êtres suprêmes ; c'est là une origine qui rejoint curieusement celle précédemment décrite de la morale. Vu sous cet angle, le Droit peut alors paraître extrêmement dépendant de la morale. La règle de droit s’impose d’abord pour faire régner la justice. Le besoin de justice est l’un des plus élémentaires et l’un des plus absolu que...
tracking img