Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2024 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Delfica - Nerval

La connais-tu, DAFNE, cette ancienne romance,
Au pied du sycomore, ou sous les lauriers blancs,
Sous l’olivier, le myrte, ou les saules tremblants,
Cette chanson d’amour qui toujours recommence ?…

Reconnais-tu le TEMPLE au péristyle immense,
Et les citrons amers où s’imprimaient tes dents,
Et la grotte, fatale aux hôtes imprudents,
Où du dragon vaincu dort l’antiquesemence ?…

Ils reviendront, ces dieux que tu pleures toujours !
Le temps va ramener l’ordre des anciens jours ;
La terre a tressailli d’un souffle prophétique…

Cependant la sibylle au visage latin
Est endormie encor sous l’arc de Constantin
- Et rien n’a dérangé le sévère portique.

Introduction
Le poème Delfica s’inscrit dans un décor gréco-romain qui sembleappartenir à la mémoire du poète est de sa mythique interlocutrice Dafné. Ce poème semble énumérer plusieurs images dont on a du mal à saisir le fil directeur. Deux thèmes semblent s’entrelacer, celui de l’amour et même de l’éternel amour qui nous place sous un plan direct et humain. C’est ce premier aspect que nous étudierons dans un premier temps. Par ailleurs le poème développe une autre thème : celuide la prophétie suggéré dès le titre, tel qui nous place du côté du divin et du sacré. C’est cet aspect du poème que nous aborderons en deuxième temps.

La Romance

1 Le Thème de l’Amour

Dès la première strophe, et le premier quatrain, le thème de l’amour est explicitement donné. Le mot « romance » (v.1) présenté par le pronom démonstratif « cette » suggère que cette romanceest présente entre les deux interlocuteurs ce qui implique une notoriété. Il y a échange entre le poète et Daphné.
On peut supposer que cette romance double, en arrière fond sonore, le poème. Ou que le poème est la romance :
- cette hypothèse est confirmée par le fait que la romance s’adresse à Daphné et que le texte est dédié à Daphné.
- Quant au nom de Daphné, il évoque d’abordla nymphe dont Apollon était amoureux. Daphné représente symboliquement la femme désiré. De même que Daphné s’est transformée en laurier pour échapper à Apollon, de même, sous nos yeux, Daphné se transforme dans le poème aux vers 2 et 3 en « sycomore », « lauriers », « olivier », « myrte », « saules », c’est à dire que sous nos yeux, le personnage féminin se transforme en végétal. Une fois de plus,le thème amoureux renvoie chez Nerval, à l’endormissement, à la malédiction, à l’envoûtement, propre à l’amour ( on peut supposer que Nerval attend toujours l’Amour qui réveillera l’Histoire).
Le texte va évoquer des images qui renvoient successivement au thème de l’amour captif :
- On a ainsi l’image de la « grotte, fatale aux hôte imprudents » (v.7), c’est à dire la grotte dessirènes d’Ulysse, de cette séduction envoûtante. L’image de la grotte des sirènes renvoie en filigrane au thème de la romance ensorcelante. Renvoie aussi à la grotte d’El Desdichado.
- Une autre image importante est celle des « citrons amers où s’imprimaient tes dents » (v.6). Représente l’image du désir. Le citron amer renouvelle l’image de la pomme, du fruit défendu mais en l’intensifiant car lecitron a une saveur décuplée. Le citron renvoie à la douceur de vivre de la Méditerranée (Goethe : La connais-tu cette contrée où fleurissent ces citronniers).
- L’image du citron est l’image lumineuse du désir. L’amertume du citron renvoie probablement à la morsure de l’amour.
- L’image du dragon nous renvoie au terme du désir parce que le dragon est le serpent en grec. Le serpentbiblique est la métaphore du désir. L’image du dragon est sexualisé par l’image de la « semence ».

A. Le thème végétal et terrestre
Grâce à Daphné, l’amour et végétal sont liés. L’image du dragon est lié à l’instinct c’est à dire au désir. Au vers 8 on a les mots « grottes » et « dragons » qui renvoient l’un à l’autre. Le dragon vit dans la grotte. Phonétiquement on a le son...
tracking img