Disserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (887 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation Français

Note : Observations :



Dans cette citation, Molière dit clairement que le théâtre est un genre visuel et non un genre qui se lit. Nous sommes donc en droit de nousdemander si effectivement le théâtre est un genre visuel ou non. Dans un premier temps, nous allons étudier la question: pourquoi ce genre est visuel ? Dans un deuxième temps, nous dirons pourquoiMolière n'a pas tout à fait raison.

Tout d'abord on peut dire que le théâtre est un divertissement, qui a pour origine les fêtes donner en l'honneur de Dionysos, le dieu romain de la fête et del'ivresse. Ce genre littéraire est donc présent dans notre culture depuis l'Antiquité. Durant le Moyen Age, la farce était très populaire et servait, le plus souvent, de divertissement à la cours du roi.Comme la farce de Maitre Pathelin (vers 1460).
De plus, le théâtre est un genre clairement visuel, la lecture enlève le côté comique ou dramatique que peut avoir une scène comme dans Dom Juan deMolière. En effet, le personnage éponyme, demande à Charlotte, une paysanne crédule de se tourner, montrer ses dents ... Le fait de voir cette scène permet au publique de réaliser à quel point la jeune femmeest naïve et à quel point cette scène est comique. Le faite de jouer une pièce de théâtre permet de mieux la comprendre.
Dans l'antiquité, ou même au temps de Molière, seul une élite avait accès à lalittérature « écrite », peu de personnes à ces époques savaient lire. Le théâtre, donc, serait à populariser des idées à travers des allégories comme dans l'antiquité où on se servait du théâtrepour exprimer une opinion politique. On peut expliquer une multitude de choses dans une pièce pourvu que cela reste dans les limites indiquées pas les codes du théâtre. Dans Dom Juan par exemple, lorsqueSganarelle fait un éloge du tabac qui, à l'époque de Molière n'était pas autorisé. Là, l'auteur à délibérément provoqué l'Église. Ou encore dans cette même pièce où Dom Juan dénigre toute forme...
tracking img