Disserttation la main de dieu de yasmine char

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (867 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Dans mon pays, les rapports d’amour sont semblables à la guerre: Partout s’introduire et saccager »

La Main de Dieu de Yasmine Char

L’amour est un sentiment mystérieux et fascinant. Décritcomme le symbole de l’harmonie entre deux êtres, qu’il soit charnel ou adelphe, son éloge ne date pas d’hier. Tant aux travers des chants de troubadours que dans la multitude de livres, chansons oumédias disponibles de nos jours, la pensée universelle lui voue une sempiternelle passion. Promesse de bonheur et de plaisir, rarement négative, consentir, de ce fait, à la phrase de la protagoniste duroman, La Main de Dieu de Yasmine Char, affirmant que « Dans mon pays, les rapports amoureux sont semblables à la guerre : Partout s’introduire et saccager » (p.27), semble passablement paradoxal. Eneffet, l’union de ces deux termes a priori opposés, déconcerterait bien des idées reçues quant à leur résultat escompté, considérant l’amour comme le fruit merveilleux de la nature. Par le biais de cepropos, Yasmine Char renverse ainsi cette opinion préconçue et nous invite à regarder d’un nouvel oeil cette association de deux mots et y découvrir dans leur aboutissement final, une similarité; ladestruction. Synonyme de tristesse et d’hostilité, la guerre anéantit, mais aussi ruine, appauvrit, décime, dévaste, ensanglante, déchire et éprouve un pays. Une question alors se profile, comment untel sentiment peut-il être associé à une si sombre lutte armée ? Dans ce récit, existe-t-il réellement un aboutissement similaire entre la guerre et l’amour?

En trame de fond une guerre, celle duLiban. C’est ainsi qu’au rythme des pluies d’obus, des tires et des bombes embrasant la ville de Beyrouth, se tissent et se dénouent amitiés et relations amoureuses. La Main de Dieu relate la vie d'unejeune adolescente en devenir, marquée d'un visage de tueuse construit autour de drames la touchant personnellement; «  La guerre l'a révélé » (p.12).

En effet, cette jeune Orpheline, « fille...
tracking img