Disssertgratuite.pdf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Écriture d'invention : Écrivez l'incipit d'un roman engagé dont la cible serait un phénomène de société qui vous révolte.

Comme tout les Lundi matins, Thomas, élève en seconde année de droit serend à l'université. Épuisé de son week-end après avoir travaillé dans un restaurant, il trouve la motivation pour aller en cours en espérant que tout ses efforts ne seront pas vains. Mais ce Lundi 18février est un jour dont il se souviendra. En effet, après s'être levé a six heures et quarante-cinq minutes de car plus tard, Thomas arrive devant son université : Rennes II. Mais une foule immenseest amassées devant les locaux de l'université. Un bruit assourdissant s'échappe des mégaphones mêlés aux slogans tous plus ridicules les uns que les autres. Dans cette marée humaine, il aperçoitAlexandre , un de ses amis qui est dans la même classe que lui. Thomas se faufile entre les pancartes et tout ces clowns bariolés de la tête aux pieds et rejoint Alexandre et lui demande ce qu'il se passe.Désabusé, Alexandre lui répond que cela recommence. En effet, deux mois auparavant, une minorité d'étudiants avait décidée de bloquer l'université pour s'opposer au nouveau projet de loi. Ces mêmespersonnes qui crient haut et fort que le président de la république est un dictateur alors qu'elles mêmes ne respectent pas les bases de la démocratie, c'est à dire de prendre une décision sans que lamajorité soit respectée. Mais ces agissements ont le don d'agacer Thomas car il a déjà deux années de retard et il ne veut pas en perdre encore une autre qui serait synonyme d'une nouvelles années degalère à jongler entre petits boulots et études pour pouvoir payées celles-ci. Tout cela l'agace mais ce qui l'énerve encore plus c'est que cette petite minorité ne sont quasiment que des « fils oufilles à Papa » qui n'en n'ont rien à faire de louper une année car leurs parents pourront financer la suivante. Ces jeunes révoltés contre tout sacrifient le travail des autres pour pas grand chose...
tracking img