Distri en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Grande Distribution
Les hard discounters ont beaucoup progressé durant les dernières années depuis leur apparition en France en 1988, mais ont ralenti leur croissance fulgurante il y a deux ans. Aussi, l'avènement d'Internet et la progression de ce media dans les foyers des Français fait de la vente online un canal de distribution à part entière. Malgré tout, la proportion de ce canal dedistribution reste marginal et les consommateurs font toujours massivement leurs courses dans les points de vente traditionnels.

Le marché
Evolution comparée des circuits de distribution
Part de marché (% valeur)
2005 2006

Pénétration
2005

1

Taux de 2 nourriture
2005 2006

Fréquence des 3 visites
2005 2006

Panier moyen en euros
2005 2006

2006

Hypermarchés SupermarchésHard Discount

50.8 34.5 13.3

52.8 32.8 13.2

93.5 88.7 68.6

92.9 86.9 69.4

53.8 39.5 20.1

56.0 38.0 19.3

36.6 39.2 20.3

36.8 36.9 19.4

33.6 22.5 21.7

34.6 22.9 22.0

Source : TNS Marketing Book 2007.
1-pénétration : % des ménages français ayant fréquenté l’enseigne au moins une fois au cours de la période considéré 2-Taux de nourriture : part de marché d’une enseigneou d’un circuit chez ses clients 3-Fréquence de visites : nombre de visites par an en moyenne.

Après avoir connu une période faste, la grande distribution semble aujourd’hui marquer le pas en partie avec le passage à l’Euro, mal vécu par les consommateurs, et par le retournement de la conjoncture économique. Concurrencée par les hard-discounters, la grande distribution n’incarne plus le discountqui fonde historiquement sa légitimité. Le consommateur est interpellé par les différences de prix qu'il peut constater sur le marché et trouver injustes : il résiste aux prix plus élevés. C'est pourquoi il a consommé plus souvent dans les HD. Malgré tout, la croissance de ce canal de distribution s'est ralentie il y a deux ans. Ces dernières années, les consommateurs sont devenus plus méfiantsvis-à-vis de l'offre. On note un comportement de contestation provoqué par la connaissance de plus en plus fine des consommateurs. Ils sont souvent salariés d'entreprises et connaissent ainsi leurs pratiques. Ils voient donc les marques d'une manière plus précise et y sont plus résistants. C'est d'ailleurs pourquoi les marques de distributeurs (MDD) ont leur faveur et bénéficient d'une partcroissante dans leurs paniers. Les MDD représentent ainsi 24% des dépenses faites en grande consommation et 74% des clients en possèdent dans leur chariot lors du passage en caisse. Encore plus fort : 10% des paniers ne contiennent que des MDD ! On note aussi que les marques ont moins la confiance des consommateurs car ces derniers sont aussi moins fiers qu'auparavant de les avoir achetées ou possédées.Cependant, pour les produits impliquants (produits d'hygiène corporelle, cosmétiques, etc), il y a toujours une meilleure considération des marques nationales et internationales qui sont gages de qualité.

De manière générale, on note alors un effet de résistance aux marques qui voient généralement leur capital s'éroder. Une nouvelle tendance de consommation contemporaine : Les consommateurspréfèrent souvent acheter des petits prix concernant les produits courants pour économiser au profit d'achats plus importants, voire appartenant à la catégorie des produits de luxe. Les notions de plaisir et d'appartenance sociale prennent alors ici tout leur sens. 40% des dépenses se font dans les grandes surfaces. Les ménages consacrent aussi une part de leurs revenus de moins en moins importantedans l'achat de produits alimentaires. Cette proportion passe ainsi de 28.6% en 1960 à 13.1% en 2006. C'est pourquoi les grandes surfaces spécialisées (GSS) sont en progression depuis un certain nombre d'années. Les attentes du consommateur ont changé ce dernier accorde de plus en plus d'importance à des caractéristiques intangibles comme : • la sécurité (caractéristique en hausse avec le climat...
tracking img