Distribution et concurrence haribo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1055 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Distribution


Les entreprises ont souvent recours à des intermédiaires pour effectuer la distribution de leurs produits. La décision de distribution se fait en fonction de certaines caractéristiques, telles que le fait de choisir un distribution « directe » donc être ne relation directe avec le consommateur final, ou « indirecte » c’est-à-dire via des intermédiaires. Ensuite il fautchoisir le type d’intermédiaire ainsi que son nombre.

La distribution se charge de différentes choses. Elle transporte les biens, les stocke et met les produits à la disposition des clients. Enfin ces intermédiaires vont effectuer la transaction avec le client final.

Les circuits de distribution se distinguent par leur longueur et leur complexité due en autre par le nombre d’intermédiaires quise situent entre le producteur et le consommateur.

A. Les différents circuits utilisés par Haribo

L’entreprise Haribo se situe de manière équilibrée sur tous les canaux de distribution tel que les hypermarchés (Leclerc, Carrefour…), les hypermarchés (champion, Intermarché…), les Hard-discounters,et lmes détaillants. Haribo effectue une stratgie de distribution intensive, puisque legroupe veut être présent sur le plus grand nombre de point de vente possible.

La commercialisation en France des produits Haribo regroupe deux types de mode de distribution. Le circuit traditionnel (environ 20%° et le circuit court (environ 80%). Sept directions et plus de quarante commerciaux assurent la vente simultanément sur les deux circuits. Les représentants sont équipés de logiciels degestion de la clientèle et d’outil de merchandising ils suivent à la fois les rotations des produits référencés, négocient la présence linéaire et présentent les promotions et les opérations de stimulation.

Le circuit traditionnel :

C’est un circuit qui est dit « long » puisqu’il existe plusieurs niveaux de distribution entre le producteur et le client final. Il est présenté de lamanière suivante :

Producteur Grossiste Détaillant Client Final

Le producteur Haribo distribue ses produits aux grossistes qui vont eux-mêmes les distribuer aux détaillants tels que les boulanger, les tabacs, station services… pour atteindre les clients finaux.



Le circuit court :

Un circuit est « court si les intermédiaires entre leproducteur et les clients sont faibles. Dans cette situation les centrales d’achats des supermarchés et des hypermarchés font office d’intermédiaires.
Il est présenté de la manière suivante :

Producteur Commerce intégré Client Final

Nous pouvons remarquer que le canal de distribution par internet n’est pas utilisé par l’entreprise. En effet le site d’Haribo a pour vocation uniqued’informer sur les différents produits proposés, les évènements et l’historique de l’entreprise. La raison principale de ce choix est que le coût de la logistique et du transport rend le prix des produits trop élevé pour les consommateurs.
Cependant il est possible pour les clients d’achetr des produits Haribo par le biais d’internet en faisant appel à des sites spécialisés qui sont eux-mêmes des clientd’Haribo.

B. La variable distribution à l’international

Haribo estime que pour conquérir un nouveau marché il est indispensable de s’implanter dans le pays concerné. C’est pour cela que l’entreprise s’est très vite internationalisée. Il existe une quinzaine d’usines en Europe dont cinq en Allemagne, trois en France, deux en Espagne, une en Grande-Bretagne et en Autriche entre autre,ainsi que des filiales en Finlande, Norvège, suède…
Les usines produisent pour leur marché national et pour leurs voisins. Prenons l’exemple de la France qui fournit principalement le bassin méditerranéen (Italie, Liban, Egypte, Algérie…)et exploite la gamme Ricqlès sur les grands marchés asiatiques.
Ainsi aujourd’hui Haribo exporte ses produits dans plus de 83 pays du monde entier et emploie...
tracking img