District industriel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2185 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
District industriel

Nombreuses ont été les concentrations d’un certain nombre d’entreprises en France, notamment dans la région du Nord/Pas de Calais. Les régions ont subi une première vague d’industrialisation, marquant alors l’existence de centres de production. Ceci a donné naissance à différentes approches territoriales sur le développement. Cette approche définit le territoire comme unevariable cruciale pour expliquer les dynamiques économiques relatives aux différents territoires. Le territoire serait donc le résultat d’un processus de construction et non donné à priori. Les économistes italiens ont été les 1ers à s’intéresser au développement local avec la notion district industriel développé par A.MARSHALL. En France, C.COURLET et B.PECQUEUR dirigent leurs travaux vers lessystèmes productifs locaux. De même un courant proche de ces derniers naîtra aux Etats-Unis
A quoi font référence le district industriel et le système productif local et quels effets positifs procurent ils aux entreprises ?
Les notions et les caractéristiques de district industriel et système productif local seront abordés dans un premier temps, puis dans un second temps, nous nous intéresseronsaux avantages que procurent ces organisations.

1) Notions et caractéristiques des différents types de regroupement d’entreprises

A) Le district industriel

C’est vers la fin du 19é siècle que se portent les premiers intérêts pour le développement local. On s’est aperçu que les paysans avaient été les premiers à chercher à accroître leur revenus avec des petites activitésindustrielles. Peu à peu cela s’est décrit en initiative entrepreunariale et mobilisation des acteurs. C’est pourquoi le district industriel a été décrit comme un réseau familiale et solidaire. A.MARSHALL (économiste britannique, un des pères fondateurs de l'école néoclassique, et un des économistes les plus influents de son temps) observe ces différentes concentrations dans un certain nombre de pays quiviennent de subir la révolution industrielle et constate un phénomène de « district industriel » dans son ouvrage « Trade and Industry ». Cette notion concerne les industries de base, des productions plutôt anciennes, où la division du travail est bien organisée et qui sont proches territorialement. Cela produit une atmosphère favorable et qui rend les entreprises plus performantes grâce à laproduction d’externalités positives. La renaissance de cette notion est due à l’école italienne qui se la réapproprie pour analyser l’économie, et voit alors dans ces espaces un modèle pro-actif du développement endogène (c'est-à-dire que ce sont les acteurs eux-mêmes qui sont à l’origine des changements). Elle conçoit alors le « district industriel » comme la concentration de petites et moyennesentreprises spécialisées et centrées sur une branche industrielle et qui partagent des valeurs. Cette conception expliquerait le miracle de la troisième Italie : modifier l’organisation des entreprises par l’introduction d’une gestion territorialisée des entreprises. Différents facteurs vont amener à la transformation de l’organisation industrielle qui devient flexible au niveau des salaires et sedéveloppe alors une capacité à réagir à l’environnement et face à la concurrence. Bécattini définit en 1979 le district industriel comme une entité socio territoriale qui comprend 4 caractéristiques : c’est d’abord un ensemble de PME spécialisées dans les différentes phases de production d’une industrie dominante, cette entité a une communauté culturelle liée au partage des valeurs, et à l’absencede mécanisme hiérarchique. Cette organisation intègre la concurrence, la coopération et l’émulation. Une atmosphère industrielle se crée grâce à l’accumulation de compétences et on y fait des économies d’agglomération. Ces dernières sont des services gratuits que les entreprises contiguës se rendent mutuellement du fait de leurs actions sur leur environnement.

B) Les systèmes productifs...
tracking img