Divertissement, pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (287 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C'est en 1670 que sont publiées de façon posthume le recueil des pensées de Pascal. Cette œuvre est constitutée de fragments qu'il avait destiné à une apologie duchristianisme. Pascal met au service de la religion son esprit scientifique puisqu'il est aussi mathématicien. Car il veut convaincre les athées de se convertir au catholicisme. L'extraitque nous allons étudier est le fragment 126 consacré au divertissement, Pascal veut démontrer que l'homme, victime de sa malheureuse condition tente de se consoler en sedivertissant.

I.Une vision pessimiste de l'homme

1)Une vision péjorative du divertissement
-Titre sans article
2)En bonheur illusoire
-Champ lexical du bonheur
-Le plaisirn'a pas d'importance « tout ce que » + « lièvre »
3)L'homme est malheureux
-Champ lexical du malheur
-Énumération des malheurs

Ainsi Pascal a prouvé que l'homme estmalheureux et que le divertissement n'est qu'un soulagement momentanée. Sa tâche est de convaincre son lecteur que sans Dieu l'homme n'échappera pas aux malheur. Aussi va t-ilutiliser un véritable raisonnement scientifique

II.Un raisonnement scientifique

1)Les armes de la persuasion
-« Nous »
-Beauté du style : anaphore
2)Les armes de la logique3)L'enfermement
-Echos et répétition

Ainsi Pascal a réussi à convaincre les lecteurs en lui communiquant sa vision pessimiste de l'homme. En effet pour lui ledivertissement ne sert qu'à détourné nos malheur en lui apportant un bonheur illusoire. Car l'homme sans dieu est misérable. Il enferme son destinataire dans un raisonnement scientifique àla fois persuasif et logique. Un siècle avant lui Montaigne avait consacré un essai qui démontrait que le divertissement est le meilleur moyen pour oublier ses douleurs.
tracking img