Division du travail et lien social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4517 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Division du travail et lien socialIntroduction
Emile Durkheim (1858-1917) est l’un des pères fondateurs de la sociologie. Il est l’auteur de deux ouvrages prépondérants : De la division du travail social (1893) et Le suicide (1897). A la fin du 19ème siècle, il est préoccupé par les problèmes sociaux liés à la révolution industrielle en France : la cohésion sociale semble menacée. Une questionse retrouve dans toute l’oeuvre de Durkheim : quel ciment peut bien lier tous les individus les uns aux autres et faire tenir la société ? Durkheim pose alors le problème du lien social. Il va créer une science nouvelle destinée à permettre d’analyser objectivement la réalité sociale. Il va imposer la sociologie comme discipline à part entière : l’objet de la sociologie est la société. Pourcomprendre le fonctionnement de la société, Durkheim va définir les règles de la méthode sociologique. Sa démarche est objective et il explique un fait social par rapport à d’autres faits sociaux. Son but est de dégager les réalités sociales à l’origine des comportements individuels. Durkheim est partisan du holisme ou déterminisme social. Il s’oppose à Weber, partisan de l’individualisme méthodologique.I – Individu et société
A – Etude d’un fait social : le choix du prénom
Fait social
Selon Durkheim, est fait social toute manière de faire susceptible d’exercer sur un individu une contrainte extérieure. C’est une manière d’agir ou de penser où s’exprime la contrainte que fait peser sur chacun l’appartenance à un groupe.
Le modèle classique
Devait faire face à des contraintes collectives :lignée familiale (Famille)
communauté religieuse (Eglise)
collectivité locale
Les familles n’ont pas le libre choix du prénom (règles sociales contraignantes). Le prénom sert à rattacher l’individu à une identité collective. L’individu n’est pas d’abord identifié par sa personnalité mais par sa présence au sein d’un groupe.
Le modèle actuel
Aujourd’hui on veut individualiserl’enfant. Le choix est libre mais il y a l’influence de la mode. C’est une manière de se distinguer. Certains prénoms sont rattachés à des classes sociales. Le prénom devient un bien de consommation.
B – Le lien social
Le lien social est l’ensemble des liens qui unissent les individus (même s’ils ne se connaissent pas directement) et qui les amènent à se sentir membres d’une même société.La questiondu lien social se pose à Durkheim parce que l’on se trouve dans une période d’industrialisation (révolution industrielle) et que les intérêts personnels mènent à l’individualisme et aux initiatives privées. Durkheim s’interroge sur les moyens de renforcer la cohésion sociale et de réformer une société perturbée par des changements trop rapides.
II – La Division du Travail Social (DTS)
A –Définition et fonction
La Division du Travail Social (DTS) est la spécialisation des fonctions des individus dans la société toute entière. Pour Durkheim, la DTS déborde largement la sphère économique et s’inscrit aussi dans les domaines artistiques, administratifs, politiques, scientifiques… tous sont touchés par la spécialisation des fonctions. Durkheim critique les économistes qui ne voient qu’un butéconomique à la division du travail.Produire de la solidarité est la fonction morale de la DTS. Le but est de relier les individus entre eux parce que la spécialisation créé une interdépendance entre les individus et une prise de conscience de cette interdépendance. La DTS entraîne donc aussi une complémentarité, amenant ainsi les individus à coopérer.Note : La Division du travail social a étéécrit dans un contexte individualiste. Durkheim est un sociologue de l’intégration et non du conflit.Note : Marx parle de la Division Sociale du Travail (DST) : la division du travail est synonyme d’aliénation. Marx est un sociologue du conflit.
B – Les causes de la division du travail (DT)
Sous l’effet de leur nombre croissant et de leur concentration accrue en un même lieu, les hommes...
tracking img