DM HISTOIRE 14 18

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
DM


HISTOIRE


L’experience de guerre d’un contemporain de la Première Guerre Mondiale

L’Abbé Amicel


L ’abbé Amicel est affecté à l’unité des Brancardiers du VI​
e​
Corps d’Armée, et rejointle front à
Ligny en Barrois, près de Verdun le 8 juillet 1916 et fait équipe avec l’abbé Joseph Auffret, vicaire
à Perros-Guirrec, « son inséparable ami ». Durant la guerre, de 1915 à 1919, l’abbéAmicel
correspond avec Jules Gadiou, Directeur de l’Archiconfrérie de Notre-Dame d’Espérance de Saint
Brieuc. L’Abbé Amicel, en tant que brancardier a donc vécu de tout près les horreurs de la
PremièreGuerre mondiale, et le raconte dans ses lettres adressées à Jules Gadiou.
Dans un premier temps, nous allons voir les conditions de vie sur le front, et dans une deuxième
partie, nous verrons commentl’Abbé-brancardier a-t-il vécu cette période de Guerre, et comment
a-t-il gardé espoir, chose qui n’était pas évidente.

L’abbé Amicel était un homme dévoué à la religion. Lorsqu’il fût appelé commebrancardier sur le
front de Guerre, ce dernier ne s’attendait pas à voir autant de violence et d’horreurs.
L’Abbé était chargé de ramener les soldats blessés à l'hôpital. Dans ses correspondances, ilraconte les conditions de vie misérables sur le front. Les tranchées étaient pleines de rats, de boue
et de saletés. Le pire, raconte l’Abbé, c’était la chaleur car les soldats morts pourrissaient etcela
provoquait de nombreuses maladies. L’Abbé Amicel raconte que les soldats ne se lavaient pas, ne
mangeaient pas et n’avaient pratiquement pas accès à l’eau. L’abbé dit même qu’il buvait l’eau
boueused’un trou d’obus, et que cela était l’une des rares chance de boire. Ces conditions de vie
précaires n'encourageaient pas les soldats à se battre, mais ces derniers n’avaient pas le choix, il
fallaittenir le coup.
L’abbé a mal vécu cette période de Première Guerre, comme pratiquement tous ceux qui l’ont
connu d’ailleurs. Lorsqu’il était brancardier sur le front, il ne se voyait plus comme un...
tracking img