Do the right thing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2584 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
“DO THE RIGHT THING” ET L’IDENTITÉ
Trame
Sal est un italo-américain qu’a une pizzeria sur la route Bedford-Stuyvesant, dans un quartier habité surtout par des afro-américains à Brooklyn. Aidé par ses fils, Vito et Pino, et par Mookie, un afro-américain, qui fait les livraisons à domiciles (avec des longues arrêtes chez sa copine et sa sœur), il vend depuis des années des pizzas aux clientsnoirs du quartier. La journée passe sans frénésie et très doucement à cause aussi d’une chaleur insupportable d’une été extraordinaire. La rue dans les environs de la pizzeria est animée par des figures emblématiques : un vieux alcoolique nommé le «maire», un prédicateur délirant qui vend les images de Martin L. King et de Malcolm X, le jeune « Radio » Raheem ( toujours avec une grosse radio à toutvolume dans les mains ), Bugging out, un jeune noir du quartier et provocateur de profession, des jeunes portoricains sur les escaliers à l’entrée d’une maison. Le chœur est représenté par des vieux noirs assis au coin de la rue qui ne s’arrêtent pas de critiquer les fleuristes coréens en face et par le disc-jockey Love-Daddy. Bugging out commence un litige avec Sal à cause de la présence sur lesmurs de la pizzeria que des photos des artistes blancs italo-américains et non pas des artistes noirs, des « frères » comme il les appelle. La situation, déjà tendue entre les propriétaires de la pizzeria et le client noir, dégénère pendant une nuit avant de la fermeture. Bugging out et Radio Raheem, énervés à cause des photos, entrent dans la pizzeria pour provoquer, Sal détruit avec une battede baseball la radio de Raheem ; cela entraine une bagarre générale entre les trois italiens et les noirs qui se trouvent dans les environs, même si tous étaient en bons rapports avec Sal et ses fils. La police arrive et pour plaquer le tumulte, tue accidentellement Raheem. Mookie, jusqu’à ce moment là raisonnable et modérateur, se pose à la tête d’un assaut à la boutique, qu’est dévalisée,vandalisée et brulée. Le désir d’attaquer le fleuriste coréen est fort, mais la foule s’arrête. Le lendemain, à l’aube, les noirs, les italiens, les coréens, les portoricains doivent commencer à nouveau à vivre ensemble dans une réalité qui semble encore très loin du vivre pacifiquement ensemble et de l’idée d’intégration américaine

LES PARCOURS IDENTITAIRES

Identité des groupes
Pino, Vito,Buggin’ Out, les jeunes afro-américains du quartier, les trois vieux au coin représentent la version identitaire la plus banale du racisme et de la contraposition ethnique. La forme raciste la plus quotidienne et vulgaire, sans réflexion, celle-là qui assume épaisseur dans le groupe et la collectivité, mais que n’a pas façon de s’exprimer dans le dialogue face à face de l’autre-différent. Desindividus vides de caractérisation individuelle, partiellement en crise (voire Vito et ses gouts sportif et musicaux), avidement liés aux objets d’identification (voire Bugging ‘out et ses jordans), mais que ils peuvent devenir les plus dangereux, une fois placés dans la foule. Bugging’out et Raheem deviennent dangereux seulement dans le moment qui s’unissent ensemble, si non ils sont tout à faitinoffensifs. Quoique les personnages ont des histoires différents, on peut quand même mesurer leur modalité identitaire et les définir comme des bloques monolithiques au niveau du dialogue identitaire, arrêtés dans leur clichés et en défense de leur espaces de représentation.

Identité de Sal t Mookie
Sal et Mookie, sont deux personnages “complexes”. C’est à travers eux que le film va au-delà de lareprésentation factuelle sociologique et il assume une épaisseur psychologique. Tous les deux sont racistes, ils sentent que le racisme existe comme un ancien souvenir biologique, ils savent qu’ils sont comme ça mais ils font des efforts pour être différents. Ils sont amis, ils s’aiment bien, ils se font des blagues en utilisant aussi le moyen racial pour essayer d’étendre la haine à travers...
tracking img