Doc au colonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER Doc COLONISATION

DOC 1 "Messieurs, au temps où nous sommes et dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d'une colonie, c'est la création d'un débouché. On a remarqué, en effet, et les exemples abondent dans l'histoire économique des peuples modernes, qu'il suffit que le lien colonial subsiste entre la mère-patrie qui produit et les colonies qu'elle afondées, pour que la prédominance économique accompagne et subisse, en quelque sorte, la prédominance politique." Jules Ferry, Discours, 1885.ministre des colonies

Soldats coloniaux pendant la première guerre mondiale DOC 4 "C'est en vain que quelques philanthropes ont essayé de prouver que l'espèce nègre est aussi intelligente que
l'espèce blanche. Un fait incontestable et qui domine tousles autres, c'est qu'ils ont le cerveau plus rétréci, plus léger et moins volumineux que celui de l'espèce blanche. Mais cette supériorité intellectuelle qui selon nous ne peut être révoquée en doute, donne-t-elle aux blancs le droit de réduire en esclavage la race inférieure ? Non, mille fois non. Si les nègres se rapprochent de certaines espèces animales par leurs formes anatomiques, par leursinstincts grossiers, ils en diffèrent et se rapprochent des hommes blancs sous d'autres rapports dont nous devons tenir grand compte. Ils sont doués de la parole, et par la parole nous pouvons nouer avec eux des relations intellectuelles et morales, nous pouvons essayer de les élever jusqu'à nous, certains d'y réussir dans une certaine limite. Du reste, un fait plus sociologique que nous ne devonsjamais oublier, c'est que leur race est susceptible de se mêler à la nôtre, signe sensible et frappant de notre commune nature. Leur infériorité intellectuelle, loin de nous conférer le droit d'abuser de leur faiblesse, nous impose le devoir de les aider et de les protéger." Pierre Larousse, Article "Nègre", Grand Dictionnaire Universel du 19e s. (1872)

L'assimilation dans les coloniesfrançaises,Alfred Rambaud, La France coloniale, 1893 La France est presque la seule nation qui se soit approchée de la solution du problème de l'administration des races étrangères, elle ne les détruit pas comme ont trop souvent fait les autres peuples ; elle sait mieux que personne se les assimiler. Elle seule, jusqu'à présent, a osé concevoir la métropole et les colonies comme formant une seule patrie etun seul Etat. Français de France et Français d'Afrique, des Antilles, de l'Océan Indien, de l'Indochine et, aussi bien ceux des Hindous, Sénégalais, Océaniens, Kabyles ou Arabes qui ont été élevés à la cité française, tous, sous les lois délibérées en commun, ont les mêmes devoirs et les mêmes lois.

Doc 6 : Les avantages du protectorat français en Tunisie et au Maroc La quinzaine
coloniale,1912, pages 246,247 Le 30 mars dernier [1912] a été signé à Fez, entre M. Regnault et le sultan Moulay Hafid, le traité qui place le Maroc sous le protectorat de la France. […] D'après les dépêches, le traité comprend huit articles qui règlent dans quelles conditions ce protectorat s'exercera. [ …] A l'avenir aucun décret du sultan ne sera valable s'il n'a été publié au journal officiel marocain ets'il n'est revêtu du contre-seing du résident-général. Avec cela, le gouvernement marocain ne peut plus rien faire sans notre assentiment. Et quel avantage y a t-il à maintenir une administration indigène ? Cette administration est incontestablement médiocre. Une administration française lui serait sans doute supérieure. […]Pourquoi ne le fait-on pas ? C'est que, lorsqu'une administrationfrançaise en pays musulman commet une faute ou un abus, c'est la France qui est rendue responsable ; cela nourrit la haine du musulman à notre égard. Tandis que, quand c'est une administration indigène qui commet des fautes et des abus, la France n'a à intervenir que par le contrôle qu'elle exerce sur cette administration […] Au lieu d'être maudite comme puissance oppressive, elle est bénie comme...
tracking img