Doc diserte gratuite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (695 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES DESEQUILIBRES DE LA CROISSANCE

Le chômage
Déséquilibre entre l’offre de travail et la demande de travail. On parle de force de travail donc l’offre de travail vient de la population et lademande des entreprises.
On observe le chômage lorsque l’offre de travail > à la demande de travail.

Les différentes formes du chômage :

Le chômage naturel :
Il correspond au déséquilibre naturelentre l’offre et la demande de travail, c'est-à-dire à des situations de vie normale où des salariés décident volontairement de quitter leur travail pour en trouver un autre ou pour se former.
Celapeut correspondre à des situations de mobilité des salariés.
Il correspond au fonctionnement normal de l’économie et donc à une situation de plein emploi.
Il est de l’ordre de 3,5 et 5% en fonctiondes pays.

Le chômage conjoncturel :
Il est le résultat d’une dégradation ponctuelle de l’économie dans son ensemble ou d’un secteur d’activité en particulier.
Il n’affecte pas, en général,l’employabilité des salariés qui sont touchés par ce type de chômage et ne dure pas plus d’une année et peut-être éradiqué par des politiques publiques contra cyclique.

Le chômage structurel :
C’est laforme de chômage la plus grave, la plus durable. Elle correspond à un déséquilibre fondamental et structurel entre l’offre de travail et la demande de travail. Cette forme de chômage peut perdurer dansle temps tant que le déséquilibre n’est pas résolu.
En France et plus généralement en Europe il y a un chômage structurel en raison de l’inadéquation parfois profonde entre l’offre de travail(salarié) et la demande de travail (entreprises).
Cette inadéquation à principalement deux origines :
Le coût du travail peu qualifié trop élevé.
La formation de l’offre de travail est souvent très maladaptée à la demande de travail des entreprises. En particulier, les formations ne correspondraient pas aux attentes opérationnelles des entreprises.

Les approches théoriques sur le chômage...
tracking img