Doc, docx, pdf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2712 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Théâtre
Saison 2007/2008

Ste-Marie-d’en-Bas Oh les beaux jours

de Samuel Beckett
Mis en scène par Diden Berramdane

du 13 novembre au 2 décembre 2007
38 Rue Très-Cloîtres – Grenoble – Tél 04 76 42 01 50 Fax 04 76 63 12 48
mail theatrediden@wanadoo.fr

Oh les beaux jours
Texte de

Samuel Beckett
Mise en scène

Diden Berramdane

du 13 novembre au 2 décembre 2007
du mardi ausamedi à 20h30 le dimanche à 17h
relâche le lundi

avec

Winnie Willie

Marie-Pierre Cascalès Alain Girod

Décors, costumes, lumières et son Diden Berramdane Une création de la

Compagnie Diden Berramdane
Samuel Beckett commence l’écriture de “Happy days” en 1960. La pièce est publiée en 1961 à New-York. Traduite en français par l’auteur en 1962, elle est publiée en 1963 aux Editionsde Minuit. En octobre 1963, Madeleine Renaud crée « Oh les beaux jours » à Venise, puis à Paris.

Oh les beaux jours
« Les mots vous lâchent, il est des moments où même eux vous lâchent. Pas vrai, Willie ? Pas vrai, Willie, que même les mots vous lâchent par moment ? Qu’est-ce qu’on peut bien faire alors, jusqu’à ce qu’ils reviennent ? »
Samuel Beckett – in OH LES BEAUX JOURS

Encore unejournée divine! Au milieu d’un paysage de désert brûlé, une sonnerie stridente retentit. Winnie, se réveille et vaque à ses occupations sous le soleil du zénith. Elle a le corps enterré dans le sable jusqu’au dessus de la taille puis jusqu’au cou. Bien qu’absorbée progressivement par la terre, elle se sent légère et feint d’ignorer son ensablement. Avec une innocence gracieuse, elle prie, se prépare,discourt, fredonne, se plaint, se remémore des bribes de souvenirs, et fait l’inventaire de son sac et de ses objets familiers. Elle s’adresse à son tendre ami Willie, que l’on aperçoit à peine et qui pousse de temps en temps quelques grognements. Winnie s’accommode de son malheur avec grâce et joue à s’imaginer qu’elle vit de beaux jours. Elle bavarde à petits coups, prie, raconte, chantonne etse souvient, recense ses derniers maux et ses derniers biens avec la souriante sérénité de celle qu’une grâce singulière a visité : ce qui nous paraît enfer lui est tout-venant, un mot de Willie est une joie, un jour sans mourir est un beau jour. Jeux de mots et calembours, coups de soleil et de théâtre, jamais, sans doute, Beckett n’a été si drôle, c’est à dire si cruel. Comme le dit Winnie à soninvisible interlocuteur, quand elle se sent si légère que seule sa prison de terre semble l’empêcher de s’envoler : « La gravité, Willie, j’ai l’impression qu’elle n’est plus ce qu’elle était. »

Samuel Beckett
Samuel Beckett Né en 1906 à Dublin Ecrit et publie dès 1929 des poèmes, nouvelles et romans S’installe à Paris en 1937 Il est l’auteur : !" De romans, notamment, « Molloy », « Watt »,« Murphy », “Malone meurt”, “L’innommable” !" De pièces de théâtre, notamment, « En attendant Godot », « Fin de partie », « La dernière bande », « Comédie », « Oh les beaux jours , « Pas » !" de pièces écrites pour la radio et la télévision !" d’un film PrIx Nobel de littérature en 1969 Il meurt à Paris en 1989 Lorsqu’il publie Happy Days, traduit par Oh les beaux jours, en 1961 à New York, SamuelBeckett est déjà salué comme un grand écrivain et dramaturge irlandais. Fidèlement soutenues par Jérôme Lindon, le directeur des Éditions de Minuit et par James Joyce, ses pièces Fin de Partie, Tous ceux qui tombent, La Dernière Bande et surtout En attendant Godot, mis en scène par Roger Blin à Paris en 1953, ont déjà suscité beaucoup d’intérêt et de passions contradictoires. Comédie (1963) etComédie et actes divers (1964) confirmeront le talent de cet homme dont l’œuvre dépouillée et profondément désespérée n’est pas privée d’une certaine ironie face à l’absurdité de la condition humaine et sa difficulté à communiquer. Auteur de nombreux romans, récits et pièces radiophoniques, Samuel Beckett obtient le prix Nobel de Littérature en 1969 et s’éteint en 1989 en laissant derrière lui une...
tracking img