Doc pour le bac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE ROMANTISME
ORIGINES
• «Romantique» est apparu au XVIIe siècle en France avec le même sens que «romanesque». Puis Mme e de Staël l’utilisa au début du XIXe siècle pour traduire le motallemand «romantisch» qui s’opposait à «classique» : quelques années déjà avant la fin du XVIIIe siècle, en Angleterre et en Allemagne, surtout, avec le mouvement «Sturm und Drang» - «Tempête et Élan» - desécrivains dits préromantiques réagissent contre le rationalisme du siècle des lumières.
• Entre 1820 et 1830, romantique va supplanter le mot romanticisme inventé par Stendhal (avec un sens pluslarge que romantisme).
• «Romantisme» (même si ce mot n’a jamais eu de définition précise) désigne donc un art, une pensée et un état d’âme caractéristiques de l’époque 1820-1850.CARACTÉRISTIQUES
Des aspirations souvent contradictoires coexistent et rendent toute définition globale malaisée.
DE NOUVELLES CONCEPTIONS ARTISTIQUES.
• UNE RUPTURE AVEC LE CLASSICISME :
-Les écrivains du XVIIIe siècle respectent encore les codes imposés par le XVIIe (cf. les tragédies de Voltaire !). Les romantiques privilégient la poésie, plus apte à décrire les passions et lesmouvements de l’âme, et font triompher le roman... deux genres passablement méprisés pendant le siècle précédent.
• UN ÉLARGISSEMENT DES SOURCES D’INSPIRATION :
- Les paysages romantiques :recherche de paysages nouveaux, du dépaysement. Immensité ; infini ; désordre ; mouvement. Montagne ; mer ; orages ; tempêtes... Paysage et état d’âme : la nature est à la fois une confidente et uneconsolatrice. A travers elle, le romantique exprime sa sensibilité. Il en cherche les symboles, la découvre par la contemplation (Hugo) et le rêve ou en déchiffre les «correspondances» (Baudelaire).- Attrait pour les pays étrangers : goût du pittoresque ; mode du Nouveau Monde, des pays orientaux et méditerranéens (Hugo, Chateaubriand, Stendhal, Mérimée...).
- L’Étrange vient...
tracking img