Docuent

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Bien des hommes, sous l'influence de la science ou de la vie pratique, pensent que la philosophie n'est rien d'autre qu'un ensemble de controverses sur des sujetsoù la connaissance est impossible. Bertrand Russell s'est donc interrogé sur la véritable valeur de la philosophie.
En effet, quelle valeur peut-on accorder àune discipline, la philosophie qui est incapable de « donner avec certitude la réponse aux doutes qui nous assiègent » ?

Dans son texte extrait de Problèmes dephilosophie, Bertrand RUSSEL s'interroge sur la véritable valeur de la philosophie. Il utilisera la thèse de l'opinion commune pour approfondir la sienne etl'exprimer : l'incomplétude et l'incertitude caractéristique de la philosophie en font sa valeur. Cette opinion lui permettra de montrer à quel point ce paradoxe s'avèrevrai. On se demande alors quelles sont ces valeurs caractéristiques de la philosophie qui font de ces réflexions des moments particuliers. Russel dévoilera ensuitece qu'il en est réellement des valeurs de la philosophie. On étudiera dans un premier temps que la philosophie constitue un éveil au doute et dans un deuxième tpsque la possibilité de douter est une composante essentielle de la valeur de la philosophie.

L’objectif du texte de Russell sur la valeur de la philosophie estde réfuter une opinion courante, et de nous permettre de « penser conformément à la philosophie ». Dans un premier temps, Russell énonce sa thèse. Puis dans undeuxième temps, il décrit « celui qui n’a aucune teinture de philosophie » et dans un troisième temps, il définit la philosophie comme vision nouvelle du monde.
tracking img