Document du" jen ai rien a fouttre"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (839 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tandis que des milliers de Syriens ont fui en Turquie, le régime de Damas continuer de réprimer la contestation. Les opposants appellent à manifester vendredi, alors que les défilés nocturnes sepoursuivent dans tout le pays. Les condamnations de la communauté internationale se multiplient. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté Bachar Al-Assad d'arrêter les tueries. Cependant, laFrance peine toujours à convaincre la Russie et la Chine.

L'opposition reste mobilisée
Les opposants ont appelé à de nouvelles manifestations, vendredi, contre le régime du parti unique Baas. Desmanifestations nocturnes continuent d'avoir lieu à travers le pays, notamment dans la périphérie de la capitale, et à Hama, à 210 km au nord de Damas, où des dizaines de milliers de personnes ontdéfilé la nuit dernière. A Harasta, dans la banlieue de Damas, les forces de sécurité ont tiré mercredi soir pour disperser un rassemblement de 200 femmes qui réclament la libération de leurs maris etd'autres proches, arrêtés dans le cadre d'une intensification de la répression, a déclaré un témoin à l'agence Reuters.

L'armée poursuit son offensive
L'armée a déployé jeudi des chars aux entréesd'une nouvelle ville du gouvernorat d'Idleb, au nord-ouest du pays, où elle mène depuis la semaine dernière une vaste opération de répression. Des dizaines de chars et de véhicules de transport detroupes se sont déployés autour de Khan Cheikhoun, ont rapporté des habitants et Abdel Rahmane, le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'homme, basé à Londres. Les habitants de Khan Cheikhoun "ontcommencé à fuir vers la vallée Al-Ghab, par l'entrée ouest, qui n'est pas bloquée par l'armée", explique Abdel Rahmane, précisant que l'armée a coupé la route Alep-Damas, érigeant des barricades. Deschars et d'autres véhicules blindés ont renforcé leurs positions jeudi aux abords de la ville de Maarat Al-Noumaan, à 30 km de Khan Cheikhoun.

La situation humanitaire s'aggrave
Au moins 9 000...
tracking img